Icon Sport

Huget : "Matthis, je ne lui ai rien laissé passer…"

Huget : "Matthis, je ne lui ai rien laissé passer…"
Par Jeremy Fadat via Midi Olympique

Le 13/09/2021 à 18:22Mis à jour

TOP 14 - Avant de mettre un terme à sa carrière, l’ailier Yoann Huget a pris le soin d’accompagner son successeur à Ernest-Wallon, à savoir Matthis Lebel. Le tout avec une exigence assumée. Question d’état d’esprit et de culture locale.

C’était fin juin. Quelques jours seulement après le nouveau titre de champion de France qui venait offrir un doublé historique au Stade toulousain, Yoann Huget avait accepté de retracer l’ensemble de sa carrière à l’heure de raccrocher les crampons. L’ailier international (34 ans ; 62 sélections), fauché quelques mois plus tôt par un tendon d’Achille endolori depuis trop longtemps, avait notamment évoqué celui à qui il a passé le flambeau en cours de saison, à savoir Matthis Lebel, à qui il n’a pourtant pas facilité la tâche.

"Ce n’est même pas une histoire de place, expliquait-il. S’il doit jouer, il joue. Si lui ou un autre amène le club tout en haut, il n’y a aucun souci. Le meilleur est sur le terrain. L’idée n’était pas de mettre les vieux dehors ou pas… Non, c’était d’adopter l’état d’esprit. Des mecs qui sont bons sur une période de trois mois qui jouent à ta place, je peux en citer plein. Mais il faut des mecs qui restent, qui aiment le club et se battent pour lui. Matthis, c’est un garçon à qui je n’ai rien laissé passer..."

Retrouvez l'intégralité sur Midi-Olympique.fr

Contenus sponsorisés