Rugbyrama

Une soirée historique pour les champions montpelliérains

Une soirée historique pour les champions montpelliérains
Par Rugbyrama

Le 25/06/2022 à 22:38Mis à jour Le 26/06/2022 à 09:04

TOP 14 - Ceux que l’on voyait outsider le temps d’un instant ont marqué l’histoire d’un club et de toute une ville en l’espace de vingts minutes sur la pelouse du Stade de France. Au lendemain de cette victoire, les Montpelliérains ont pu retrouver leur public pour savourer ce titre et ce premier Bouclier de Brennus.

Si le cours de l’histoire faisait de la ville de Montpellier une terre de football, le temps d’un week-end et sans doute pour bien plus longtemps, le rugby a repris ses droits avec le premier "vrai" titre du MHR, celui qui marque une vie, une carrière et une ville tout entière. Vendredi soir, des centaines de supporters héraultais avaient pris place devant les écrans géants postés sur la place de la Comédie et à la bodega du GGL Stadium. Et si on leur avait demandé, il ne fait aucun doute que la plupart d’entre eux n’auraient imaginé un tel scénario. Oui, ce fut une finale qui pouvait facilement s’apparenter à un rêve pour les Cistes, car non contents d'avoir ramené un premier Brennus à leur public, c’est avec la manière qu’ils se sont imposés sur la pelouse du Stade de France. Alors forcément au lendemain d’une si belle victoire l’impatience se faisait ressentir sur le parvis de la gare de Montpellier par la centaine de supporters déjà présents avant de se rendre sur la place de la Comédie.

Bouthier : "C’est beau"

Juste le temps d’enfiler leur tee-shirt de "champion de France 2022" et voilà que les joueurs étaient déjà en route pour aller présenter le Graal à leur seizième homme. La place de la Comédie était bleue de monde. Les supporters étaient au rendez-vous par milliers. "C’est beau de voir autant de monde ici", lâchait Anthony Bouthier. Les supporters, eux, étaient comblés de bonheur de voir ce bouclier briller en terre héraultaise. "D’avoir le bouclier à la maison, c’est quelque chose que l’on attendait depuis des années. C’est la consécration de plusieurs années de travail. Je suis supportrice du MHR depuis 11 ans et on a vécu des moments difficiles donc aujourd’hui c’est vraiment une consécration", expliquait Isabelle, les yeux scintillants.

Et pour soigner leur sortie de la place de la Comédie, c’est au son de la fanfare que les joueurs ont pris le chemin du GGL Stadium pour prolonger la fête et partager des moments précieux avec leurs supporters. Bain de foule, feux d’artifices, fumigènes, confettis... Tout y était. Pour ceux qui en doutait, oui Montpellier a des supporters et "jamais je n’avais crié aussi fort "ici c’est Montpellier", assurait Bastien. Les joueurs, eux, n’avaient déjà plus beaucoup de voix mais ont tout de même poursuivi la soirée au rythme des chansons locales et d'un DJ qui a fait trembler le stade !

Contenus sponsorisés