• Champions Cup - Romain Ntamack (Toulouse)
    Champions Cup - Romain Ntamack (Toulouse)

Un Toulouse record, Staniforth en force… Les chiffres à connaître avant les demi-finales de Top 14

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - Le Stade toulousain bat un nouveau record, Bordeaux terreur de Montpellier, des Tarnais et des Héraultais de retour dans le dernier carré après une "longue" période d'absence, Staniforth le plaqueur de l'extrême et Seuteni sur le point de devenir meilleur marqueur du championnat... Découvrez les chiffres à connaître avant les demi-finales de Top 14.

4 : victoires d'affilées pour Bordeaux face à Montpellier

Avec quatre succès de rang en autant de rencontres, les Girondins ont un certain avantage psychologique avant leur demi-finale contre les Héraultais. Lors de leur dernière confrontation, les Montpelliérains avaient craqué dans les dernières secondes de jeu et avaient laissé la victoire leur échapper après une pénalité réussie de Maxime Lucu. Pour retrouver une victoire des joueurs du GGL Stadium dans ce duel, il faut remonter à mars 2019.

La pénalité de la gagne à plus de 40m réussie par Maxime Lucu !

Bordeaux s'impose d'un petit point et la tête du classement se resserre encore un peu plus ! ?

Quel match ! ? #MHRUBB pic.twitter.com/vBQn6fS07X

— CANAL+ Rugby (@CanalplusRugby) April 24, 2022

12 : demi-finales pour Toulouse depuis l'ère Top 14

Le Stade toulousain est en pleine forme avant sa demi-finale face à Castres. Grâce à leur succès contre La Rochelle, en barrage, les Haut-Garonnais ont rejoint le dernier carré de la compétition pour la douzième fois depuis 2006. Un record depuis la création du Top 14. Sur leurs onze précédentes incursions en demi-finale, les Toulousains ont ensuite décroché le bouclier de Brennus à cinq reprises (2008, 2011, 2012, 2019, 2021).

4 ans sans demi-finales pour Castres et Montpellier

Cela faisait quatre ans que Castres et Montpellier n'avaient pas atteint le dernier carré du championnat. À l’époque, en 2018, le MHR avait terminé premier de la phase régulière, le CO seulement sixième. Les deux équipes s’étaient retrouvées en finale. Après une phase finale pleine de folie, les Tarnais avaient soulevé leur cinquième Brennus, grâce à leur large victoire 29 à 13.

?️ "On a montré du cœur et les couill** en défense" ?? Rory Kockott après #MHRCO #FinaleTOP14 pic.twitter.com/L6itBsl2LR

— CANAL+ Rugby (@CanalplusRugby) June 2, 2018

276 plaquages pour Staniforth

Avec 276 plaquages, Tom Staniforth est tout simplement le meilleur plaqueur du championnat. L’Australien a pris une nouvelle dimension dans l’effectif de Pierre-Henry Broncan et s’est imposé comme l’homme fort de la saison côté castrais. Le meilleur Toulousain dans ce domaine est Selevasio Tolofua avec "seulement" 165 plaquages.

Débarqué dans le Tarn à l’été 2020, le deuxième ligne australien du CO a pris une importance capitale dans le dispositif du club tarnais. Loué pour son rendement sur le terrain et pour sa bonhomie en dehors, le colosse étonne et détonne.?https://t.co/04aSm3z8gt

— Midi Olympique (@midi_olympique) June 16, 2022

10 essais pour Seuteni

Le trois-quart centre bordelais est le deuxième meilleur marqueur du championnat avec dix essais, juste derrière Baptiste Couilloud et ses onze réalisations. Déjà auteur d’un essai en barrage, l’Australien pourrait revenir à égalité voire même passer premier, en fonction de sa prestation contre Montpellier.