Icon Sport

Un Bleuet dans l'Élite : Jauneau à la conquête de nouveaux galons

Un Bleuet dans l'Élite : Jauneau à la conquête de nouveaux galons
Par Rugbyrama

Le 14/08/2022 à 11:58Mis à jour

TOP 14 - En une rencontre il avait crevé l’écran. Titulaire à Leicester lors du huitième de finale retour de Champions Cup, Baptiste Jauneau entamera sa première saison avec les professionnels. Promis à un grand avenir, le Clermontois sera troisième dans la rotation de l’ASM et compte bien engranger les minutes.

"Future légende", "titulaire pour dix ans", "amoureux de Jauneau". Le 16 avril dernier, l’Europe du rugby découvrait un nouvel espoir français. Ce jour-là, Baptiste Jauneau endossé le numéro 9 clermontois signait une prestation majuscule en huitième de finale retour de Champions Cup à Leicester. À dix-huit ans, dans l’enfer de Welford Road, face à un pack dominateur, rien ne laissait présager que le Béarnais de naissance s’en sortirait avec les honneurs. Trois mois plus tard, le tout jeune demi de mêlée a pris des galons. Derrière Sébastien Bézy et Kevin Viallard, il sera le numéro 3 dans la rotation clermontoise.

La saison 2022-23 doit être la saison de la révélation pour lui. "Les carrières ne durent pas longtemps donc autant commencer le plus tôt possible. Pour moi, l’âge ne doit pas être une barrière. Évidemment ça fait toujours peur d’entrer dans le monde professionnel, j’ai beaucoup moins d’expérience que Sébastien et Kevin mais je ne compte pas être le 24e homme toute l’année. Je ne veux pas faire une saison à vide" ambitionne le numéro 9 des Bleuets. Titulaire indiscutable à la mêlée des jeunes Français, Jauneau est en avance sur son temps. Surclassé depuis les Crabos, sa vitesse et sa défense rugueuse lui ont permis d’arriver aux portes de l’Élite.

Baptiste Jauneau (France moins de 20 ans) face à l'Irlande

Baptiste Jauneau (France moins de 20 ans) face à l'IrlandeIcon Sport

"Je me souviendrai toute ma vie de ce que Morgan Parra m’a dit à Leicester"

Conscient des progrès qu’il lui reste à accomplir dans les domaines de jeu, Baptiste Jauneau a déjà un solide bagage. Sa hargne naturelle lui a notamment permis d’exceller en défense. "J’ai toujours aimé plaquer et être dans les rucks. Mais aujourd’hui, j’essaie d’avoir une meilleure défense. Sébastien et les autres joueurs expérimentés m'aident à analyser pour ne pas aller gratter tous les ballons en essayant d’être à l’endroit le plus utile possible". Son profil teigneux est d’ailleurs symbolisé par son immanquable casque rouge. Un choix familial et original. "J’ai toujours joué avec un casque mais ce n’est que depuis quelques années que j’ai un casque rouge pour que mes grands-parents puissent me suivre plus facilement sur des vidéos. Et la deuxième chose c’était tout simplement de ne pas faire comme tout le monde et de me démarquer" explique le jeune demi de mêlée. Mais le principal axe à développer reste la confiance et l’assurance.

Avec les départs de plusieurs cadres à l’intersaison (Parra, Lopez, Fofana…), la classe biberon de l’ASM doit prendre le relais techniquement et vocalement. À seulement dix-huit ans, Baptiste Jauneau est à un poste-clé et connaît l’importance de devenir un leader vocal. "Je dois prendre plus d’assurance, et devenir un meneur tout en restant moi-même. Je me souviendrai toute ma vie de ce que Morgan Parra m’a dit à Leicester en m’expliquant qu’il fallait que je sois zen et que je joue mon style de jeu et au final ça avait plutôt bien marché ce jour-là". La tête froide, Baptiste Jauneau est programmé pour faire renaître l’ASM dans les années à venir, à moins qu’il ne grille encore la politesse.

Par Clément LABONNE

Contenus sponsorisés