Icon Sport

Toulouse face au jury : plus le premier de la classe

Toulouse face au jury : plus le premier de la classe
Par Rugbyrama

Le 28/07/2022 à 14:11Mis à jour Le 28/07/2022 à 17:34

TOP 14 - C’est l’heure des passages devant le jury pour les 14 équipes du championnat. Après une haletante saison 2021-22, chaque club doit tirer son bilan pour faire mieux l’année prochaine. Pourtant habitué à être major de promo, l'élève toulousain n'a obtenu la tête de classe dans aucune matière. Même si il reste en haut du panier attention à ne pas se déconcentrer, mention insuffisant.

Alors que le Stade Toulousain avait réalisé un doublé historique sur la saison 2020-2021 (le deuxième de son histoire après 1996), les rouge et noir rentrent bredouilles de l'exercice 2021-2022.

Toulouse reste un gros partout où il passe. Les Haut-Garonnais ont tout de même bien figuré en accédant au dernier carré du Top 14 et de Champions Cup. Mais sans titre, on ne peut pas parler de saison réussie...

Le + de la saison : accrochés au dernier carré

Même quand les rouge et noir ne sont pas dans la saison de leur vie, ils performent. Être en demi-finale de la Champions Cup et du Top 14, le rêve de tout club. Pour Toulouse c'est devenu une habitude, repartir les mains vides...moins.

En Champions Cup, après une qualification in extremis en poule, c'est un parcours au scénario hollywoodien qui attend les rouge et noir. D'abord dans une double confrontation face à l'Ulster. Après une défaite 20-26 à domicile contre les Nord-Irlandais, Toulouse arrache sa place en quart de finale au Kingspan Stadium après un essai de Dupont à la 75e. Score cumulé 50-49. La suite, vous la connaissez, un match gravé dans l'histoire. Un quart remporté face au Munster aux tirs au but. Le Stade Toulousain est en demi-finale. Exploit.

Top 14 - Geoffrey Palis (Castres) face à Toulouse en demi-finale

Top 14 - Geoffrey Palis (Castres) face à Toulouse en demi-finaleIcon Sport

En championnat, une quatrième place au classement oblige les Occitans à passer par un barrage à domicile. Pas n'importe quel barrage, c'est le titan rochelais, fort de son tout nouveau titre de champion d'Europe, qui se dresse devant les champions de France en titre. C'est le moment choisi par les Toulousains pour jouer le plus beau de leur saison. Au terme d'un match à haute intensité, ils s'imposent sans vraiment trembler, 33-28. Toulouse est en demi-finale. Performance.

Les demies...C'est là que le bât blesse. Les rouge et noir s'inclineront par deux fois. Sur la scène européenne l'orgre irlandais du Leinster ne fera qu'une bouchée des champions d'Europe en titre à l'Aviva Stadium, 40-17. En Top 14, pourtant favoris face à leur voisin Castrais, Toulouse s'écroule, 24-18. Il n'y aura pas de nouveau titre dans l'immense armoire des rouge et noir.

Le - de la saison : une période doublons catastrophe

Alors que sur la saison 2020-2021 les Haut-Garonnais avaient su limiter la casse durant la période des doublons du 6 Nations, ce sera tout l'inverse pour l'exercice 2021-2022. Pendant que ses internationaux brillent avec le XV de France, le Stade Toulousain est à l'arrêt. Doux euphémisme, les rouge et noir enchaîneront sept défaites d'affilée (cinq en Top 14, 2 en coupe d'Europe). Passant de la tête du championnat à la sixième place , les champions en titre seront même septième à l'issue de la 20e journée, hors des places qualificatives. Quatrième à la fin des 26 journées les Toulousains ont rattrapé leur retard, mais se sont brûlés pour la suite...

Joris Segonds exulte après avoir réussi la pénalité de la gagne à Toulouse, le 11 février 2022.

Joris Segonds exulte après avoir réussi la pénalité de la gagne à Toulouse, le 11 février 2022.Icon Sport

En Champions Cup, les Toulousains sont qualifiés malgré les deux défaites. Mais leur septième place en poule compliquera leur parcours jusqu'en demie. Un parcours éreintant qui obligera les Haut-Garonnais à se surpasser, pour finalement exploser contre le Leinster.

Le match de la saison : l'incroyable bras de fer au Munster

La double confrontation face à l'Ulster, pour son intensité, ou le barrage contre La Rochelle, pour son rugby de haut niveau, auraient pu être choisis. Mais la rencontre 2021-2022 qui restera dans l'histoire du club, c'est la demie face au Munster, pour sa dimension mélodramatique.

Déjà qualifiés d'un cheveu au tour précédent contre l'Ulster, les Toulousains vont encore faire face à de redoutables Irlandais cette fois-ci d'un autre calibre, le Munster. Handicap pour les rouge et noir, rendez-vous à l'Aviva Stadium en Irlande. Dans l'un des matchs qui aura mis le plus de temps à désigner son vainqueur, Français et Irlandais se rendent coup pour coup. Déjà au coude-à-coude à la mi-temps (14-14), les combattants du jour le seront aussi à la fin des 80 minutes, (24-24). Même si à un quart d'heure de la fin les hommes du Munster observaient 10 points d'avance et semblaient en bonne posture pour rejoindre le Leinster en demi-finale. Un superbe essai de Lebel, une transformation et une pénalité de Ramos remettra les deux équipes à égalité. Prolongations.

Vidéo - Revivez la séance de tirs au but du Stade toulousain face au Munster

08:14

La suite appartient à l'histoire. Toujours pas départagées après les 20 minutes supplémentaires, direction les tirs au but. Toulouse passe à l'arrache en demie. Même si Romain Ntamack pense inscrire le tir de la victoire, c'est celui d'Antoine Dupont qui envoie les rouge et noir à l'étage du dessus.

Le joueur de la saison : Dupont roi du monde

Ce n'est pas original, on sait. Mais comment désigner quelqu'un d'autre que le meilleur joueur du monde. Antoine Dupont a fait briller le XV de France, mais a aussi souvent tenu la tête des Toulousains hors de l'eau cette saison. En championnat comme en Champions Cup, quand Toulouse souffre, c'est de lui qu'on attend le salut. Salut qui viendra notamment à l'Ulster et son essai en fin de rencontre qui qualifie les siens. Côté statistique l'homme à tout faire a inscrit 9 essais en 22 matches avec le maillot rouge et noir en 2021-2022.

Mentions spéciales pour Peato Mauvaka et Thomas Ramos. Le talonneur particulièrement brillant avec les Bleus a su grignoter du terrain à Julien Marchand en club. Les deux hommes se partagent d'ailleurs à égalité 9 titularisations chacun en Top 14.

Thomas Ramos, lui c'est l'homme de l'ombre. Avec moins de temps de jeu chez les Bleus, barré par Melvyn Jaminet, il sera dans une meilleure forme que ses coéquipiers en fin de saison. il a grandement contribué au redressement de son équipe sur les cinq derniers mois de l'exercice 2021-2022.

Antoine Dupont - Toulouse

Antoine Dupont - ToulouseEurosport

Et maintenant ? Retrouver un trophée

L'objectif est clair et annoncé quand on voit le recrutement XXL des Haut-Garonnais. Gagner à nouveau un titre. Roumat, Barassi, Retière, Capuozzo, Jaminet, rien que ça, venus consolider un effectif déjà très complet. Mais attention ces noms pour la plupart prendront part au 6 Nations. Une nouvelle fois, la période des doublons devrait être un tournant dans la saison des Toulousains.

Où voyez-vous finir Toulouse la saison prochaine ?

Sondage
7848 vote(s)
Champion
Dans le top 6
Ventre mou
Barragiste
Relégué

Pierre Magne.

Contenus sponsorisés