Midi Olympique

Toulouse en mode diesel face au promu catalan

Toulouse en mode diesel face au promu catalan
Par Rugbyrama

Le 06/11/2021 à 16:40Mis à jour Le 06/11/2021 à 17:55

TOP 14 - Malmené tout au long de la première mi-temps, Toulouse est progressivement monté en puissance pour se défaire de l’USAP avec le bonus offensif (37-15). Dans le coup à la pause, Perpignan a sombré en seconde période sans inscrire le moindre point. Contrat rempli pour les Toulousains avec ces cinq points de pris.

C’est un timide Stade Toulousain qui s’est imposé face à l’USAP dans un stade Ernest-Wallon qui affichait complet samedi après-midi (37-15). Amoindris par l’absence de ses nombreux internationaux et par la blessure de Richie Arnold, les Toulousains ont connu toutes les peines du monde pour mettre leur jeu en place face à une équipe catalane venue le couteau entre les dents.

Si les joueurs d’Ugo Mola ont rapidement scoré grâce à un premier essai de Meafou dès la 5e minute de jeu, c’est pourtant Perpignan qui a brillé de mille feux, totalement décomplexé. Une défense agressive, un Toulouse pris de court et une redoutable efficacité : voilà les ingrédients qui ont permis à l’USAP de prendre la tête grâce à Mamea Lemalu. Le troisième ligne catalan a plongé derrière le ruck pour aplatir derrière les poteaux après un gros travail de Duiguivalu (8-10, 28e). Survoltée, l’USAP n’en est pas restée là et s’est même permise de récidiver quelques minutes plus tard grâce à une redoutable paire de centres Tilsley-Duguivalu avec Acébès à la conclusion en bout de ligne (8-15). Mais même sans ses internationaux, Toulouse reste Toulouse. En difficulté derrière, c’est par l’intermédiaire de son huit de devant qu' il a fini par réagir juste avant la pause avec un essai de Tolofua (15-15).

Toulouse inflige un 22-0 à l’USAP en seconde période

Mais après une grosse débauche d’énergie en première période, l’USAP a peu à peu baissé de rythme face aux nombreux assauts toulousains. Comme dans le premier acte, le Stade Toulousain a très vite pris les devants avec un essai de Médard sous les poteaux à la 44e minutes (22-15). Malgré quelques réactions d’orgueil, les Catalans se sont retrouvés impuissants et désarmés face à un banc toulousain qui a fait la différence en seconde période. Les entrées en jeu de Ainuu, Tekori et Brennan ont permis aux Toulousains de muscler leur pack, permettant à Antoine Miquel d’inscrire le 4e essai toulousain sur une mêlée catalane emportée (32-15). Puis les Rouge et Noir” sont allé chercher un bonus offensif dans les toutes dernières secondes après avoir enfoncé le clou dans le secteur de la mêlée. Réduits à 13 après la sortie sur carton jaune de Mavinga suivie par la règle de la carence, le Stade Toulousain a profité d’une mêlée simulée pour décaler Bonneval dans le fermé (37-15). Toulouse assure l’essentiel avec cette victoire bonifiée.

Contenus sponsorisés