Icon Sport

Un Toulon Force 5 après sa victoire sur la pelouse de l’UBB

Un Toulon Force 5 après sa victoire sur la pelouse de l’UBB

Le 01/05/2022 à 22:54Mis à jour Le 01/05/2022 à 23:05

TOP 14 - Le vent souffle toujours dans le dos du RC Toulon, brillant vainqueur ce dimanche soir sur la pelouse de l’Union Bordeaux-Bègles 16-29. Une 5e victoire de suite qui rapproche un peu plus encore les Varois du Top 6, dans une chevauchée fantastique. Pour l’UBB, c’est une déception, qui laisse les Girondins à la deuxième place du classement, mais confirme l’irrégularité des hommes d'Urios.

On pensait l’équipe de Christophe Urios relancée après sa victoire à Montpellier la semaine passée. On imaginait aussi que la période de disette des Aquitains était terminée, avec des retours de blessures importants. Pourtant, face a la furia varoise, les ambitions de reconquête de la première place de l’UBB se sont envolés, avec en plus une étonnante 4e défaite de suite à la maison. L’Union reste en course pour une demi-finale directe, mais reste tout de même dans le doute au plus mauvais moment de la saison.

C’est un véritable match entre prétendants au titre de champion que se sont livrés deux équipes pourtant dans des situations comptables différentes. La pression étant sur Toulon, qui n’a plus le droit à l’erreur sur cette fin de championnat. Deux équipes qui ont fait jeu égal, se suivant de près au score en début de rencontre, dans un duel de buteur (3-6, 23e minute). Mais Bordeaux va frapper en premier, sur un choix ambitieux de pénaltouche. L’alignement bordelais captait le ballon proprement et envoyait Maxime Lamothe dans l’en-but, derrière un groupé pénétrant impossible à arrêter. Mais, avec une faute de Jean-Baptiste Gros, avertit d’un carton jaune, l’essai était finalement de pénalité (10-6, 26e minute). Dès le coup de pied de renvoi, Toulon a rapidement récupéré le ballon, et Aymeric Luc, auteur d’une feinte de passe magistrale sur Jalibert, s’est ouvert la voie de l’essai, redonnant l’avantage aux siens instantanément (10-13, 27e minute). Dans ce match de qualité, les buteurs ont alors repris les devants pour sceller un score de parité à la pause 16-16.

Le XV au muguet offre un superbe bouquet final en ce premier mai

Dans une première période de qualité et très équilibrée, les deux équipes se sont livrées sans arrière-pensées mathématiques. Mais en deuxième période, d’une intensité rare, Toulon a peu à peu réussi a faire la différence. D’abord par un doublé d’Aymeric Luc, jouant au pied un ballon pour lui même dans les 22 mètres, et l’arrachant des mains de Buros, avant de filer dans l’en-but (16-23, 61e minute). Puis la conquête varoise a fait la différence, avec une pénalité obtenue en mêlée, pour faire le break au tableau d’affichage, puis un ballon volé sur une touche en défense par Etzebeth, sur l’une des rares occasions bordelaise de ce second acte. Galvanisé par sa série de victoire, et fort d’une inébranlable confiance, Toulon se montrait alors intraitable en défense dans les 10 dernières minutes et assurait sa victoire sur un ballon gratté dans un ruck. De 50 mètres, Carbonel, auteur d’un sans faute, donnait un avantage décisif à son équipe (16-29, 74e minute.) Dans une seconde période remportée 13-0, Toulon douchait son hôte du soir, ne lui laissant même pas un bonus pour se consoler. Le vent dans le dos, Toulon est bel et bien de retour au sommet, même s’il n’est toujours pas (encore) dans la zone des équipes pouvant prétendre au titre en fin de saison.

Pas de 2e victoire de suite donc pour l’UBB, qui a toujours autant de mal à retrouver le fil dans cette dernière ligne-droite de la saison. Bordeaux conserve tout de même la deuxième place du classement (67 points) avant deux semaines de trêve européenne. Pour l’UBB il va falloir se relancer dès la prochaine journée avec une nouvelle réception, du LOU Rugby. Pour Toulon en revanche, la série positive continue avec une 5e victoire de rang, confirmant un peu plus encore la remontée des Varois dans ce championnat (8e avec 59 points). Toulon aura l’occasion de poursuivre sa folle dynamique lors de son prochain match, en accueillant la Section Paloise, qui n’a plus grand chose à jouer dans ce championnat.

Contenus sponsorisés