Icon Sport

Toulon peut rêver à la qualification après son succès bonifié à Lyon

Toulon peut rêver à la qualification après son succès bonifié à Lyon

Le 02/04/2022 à 18:51Mis à jour Le 02/04/2022 à 23:36

TOP 14 - Le RC Toulon peut encore rêver de qualification, au regard de son succès bonifié à Gerland face au LOU, à l’issue d’une partie maitrisée. Les Toulonnais s’imposent 43 à 10 face à des Lyonnais méconnaissables, et trop indisciplinés.

Les dynamiques étaient diamétralement opposées avant la rencontre, et c’est l’équipe en forme qui a donc été récompensée. Fort de ses deux succès de rang à Mayol face à La Rochelle et Clermont, le RCT a enchainé à l’extérieur, signant un troisième succès consécutif et confirmant son retour en forme dans cette dernière ligne droite de la saison. Le LOU, à l’inverse, défait avec les honneurs à Clermont et à Toulouse, se retrouve cette fois dans une position délicate après son deuxième revers de la saison à domicile, mais à l’issue d’une partie à sens unique…

La course à la qualification était au centre des débats, ajoutant une pression sur les épaules de deux formations qui n’ont pas joué avec le même capital confiance. Car Toulon s’est appuyé sur une énorme défense, et sur une capacité à maitriser le jeu, animant parfaitement, alternant avec justesse, puis profitant du travail de sa charnière pour faire jouer court et faire avancer, ou bien occuper quand cela était nécessaire. D’autant que le réalisme offensif a été au rendez-vous, tout en ajoutant un buteur précieux avec un Louis Carbonel à 18 points (7 sur 10).

Un essai marqué au bout de 5 minutes pour Lyon et puis plus rien…

Si ce duel avait débuté par une pénalité rapide de Carbonel justement (4e, 0-3), Lyon a eu cette capacité à vite revenir au score pour marquer un premier essai grâce à Baptiste Couilloud, après une touche et au relais de Nakaitaci (5e, 5-3). Une autre pénalité de Léo Berdeu avait même donné 4 longueurs d’avance au Rhodaniens (22e, 10-6), sauf que l’on ne savait pas – alors – que ce seraient les derniers points dans cette rencontre de l’équipe de Pierre Mignoni, qui avait à cœur de briller face à sa future équipe… Mais le LOU a buté, s’est frustré, a eu du déchet et a surtout fait trop d’erreurs ballons en mains et devant sa ligne pour espérer.

Les Varois ont eu cette capacité à enchainer pour scorer au total cinq fois. Face à son ancien club, Facundo Isa est venu exploiter un surnombre sur un grand côté (34e) pour donner une avance aux siens avant la pause (10-11). La seconde période a ensuite été à sens unique. Dès la reprise, en voulant sauver une touche, Nakaitaci a offert une offrande à Cheslin Kolbe (43e) puis Julien Hériteau est venu récupérer un coup de pied à suivre de Paia’aua (48e), avant de signer le doublé quelques instants plus tard en étant décalé par Blanc sur un ballon de récupération (60e). En toute fin de rencontre, Gabin Villière a quant à lui scellé le bonus, après un contre-ruck et une action sur le fermé (76e). Les Toulonnais ont ainsi passé un 37-0 aux Lyonnais en l’espace de 40 minutes, frappant un très grand coup !

Contenus sponsorisés