Icon Sport

Mignoni : "Tuisova ? Je ne vais pas le plaindre. Tant pis pour lui"

Mignoni : "Tuisova ? Je ne vais pas le plaindre. Tant pis pour lui"

Le 04/12/2021 à 19:07Mis à jour Le 04/12/2021 à 22:04

TOP 14 – Victorieux de Brive (41-0) au Matmut Stadium de Gerland, le LOU a fait preuve de beaucoup de maitrise pour se relancer après sa défaite à Toulon. Pierre Mignoni dresse le bilan de la rencontre, entachée par l’exclusion de Josua Tuisova. Mais le technicien retient – et apprécie – la constance des siens.

Qu’avez-vous tout particulièrement apprécié dans ce succès face à Brive ?

La consistance pendant 80 minutes ! Ne pas prendre aucun point est anecdotique, mais aucun essai c’était le deal que l’on s’était fixé humblement pour la seconde période, car on avait le score à la mi-temps. On sait que cette équipe s’accroche beaucoup, de partout. Bien sûr qu’on les a respectés, et on a été constant dans l’effort, dans le collectif, dans la prise d’initiatives, dans l’adaptation. Tout n’était pas au top mais l’essentiel était là, et j’ai envie de dire pendant 80 minutes donc c’est plutôt bien pour nous. C’est quelque chose que l’on travaille, que les matchs soient serrés ou à notre avantage comme aujourd’hui. Je crois que l’on a maitrisé les débats mais peu importe le score, notre équipe a besoin de consistance dans l’effort. Si on a envie d’aller beaucoup plus haut et beaucoup plus loin, ce groupe a besoin de travailler cela. S’il n’a pas ça, on ne gagnera jamais ni le TOP 14, ni une autre compétition. Ce qui fait du bien, c’est la consistance. C’est tout.

Après la défaite à Toulon, c’est en tout cas la réaction attendue ?

Oui. Car à Toulon on ne fait pas un mauvais match mais on n’a justement pas été consistant et tueur pour gagner un match à l’extérieur, encore une fois… Je ne vais pas le répéter cent fois mais ce sont des choses que l’on doit développer entre nous, en interne, que l’on doit travailler. Ce n’est pas juste de le dire mais il faut mettre des outils en place pour que les joueurs prennent leurs responsabilités à un moment clé d’un match, et aussi quand cela va très bien ou moins bien.

Après 20 minutes où il y a eu des imprécisions, votre équipe ne s’est pas délitée. Elle est parvenue à accélérer au lieu de basculer dans la frustration.

Bien sûr. Pendant 20 minutes, on n’a pas fait n’importe quoi mais, en face, il y avait quand même une équipe reconnue pour ne rien lâcher. Et qui a montré que c’était difficile. On est resté dans notre plan de jeu. Nos avants ont aussi repris l’initiative du match. Mais nos avants ne vont pas toujours dominer à outrance le pack adverse. Il faut donc trouver cet équilibre qui permet de rester connecté, de ne pas sortir du match. C’est ce que l’on a fait durant la première période.

Le point noir de l’après-midi, c’est cette exclusion en fin de rencontre de Josua Tuisova, pour une charge non maitrisée…

Oui, c’est le point noir… Il devait sortir 1 minute après. Le changement était programmé. Je m’en veux car j’aurais dû le sortir 2 minutes avant. Il connait la règle. C’est quelqu’un d’adorable. Sur un terrain, il est très agressif. C’est un geste qu’il ne doit pas faire. Donc c’est carton rouge. Point barre. Il assumera. Il est en colère et déçu car c’est quelqu’un d’entier. Il n’a pas voulu faire mal au joueur adverse mais c’est son jeu et c’est un geste qu’il ne doit pas faire. C’est sanction. Il regardera les autres jouer pendant la sanction. Il se sanctionne lui et il nous sanctionne nous… Je ne vais pas le plaindre. Tant pis pour lui.

Cette victoire fait en tout cas du bien au groupe, alors que vous restiez sur une série trois défaites à l’extérieur lors des quatre derniers matchs disputés…

Le travail est accompli ce soir, avec ces 5 points. On revient dans les quatre premiers donc c’est dans cette zone qu’il faut rester. Il faut rester là (il insiste.).

Vous avez été forts sur les bases, en touche, en mêlée ou dans le jeu au sol.

Aussi ! On n’a pas hyper dominé mais on a pu lancer le jeu. Ils ont un contre en touche efficace, on le savait et même s’il leur manquait quelques joueurs, expliquant peut-être un manque de repères, c’est vrai que ce n’était pas un contre simple comme on a pu le voir à Toulouse. Sur ça, c’était plutôt positif également.

Contenus sponsorisés