Icon Sport

Mignoni : "La prochaine marche, c’est de gagner un championnat"

Mignoni : "La prochaine marche, c’est de gagner un championnat"
Par Midi Olympique

Le 25/01/2022 à 08:35Mis à jour

TOP 14 - Manager du LOU depuis 2015, Pierre Mignoni a forgé son groupe saison après saison dans l'objectif de faire de Lyon une place forte du rugby français. Du maintien aux phases finales, l'ancien joueur de Clermont a connu des fortunes diverses avec le LOU. Cette année, il juge son groupe comme l'un des meilleurs qu'il ait entraîné notamment avec l'émergence de jeunes joueurs.

Pour le moment, les lyonnais pointent à la cinquième place de l'élite avec 40 points et sont plus que jamais dans les temps pour la course à la qualification. Avec 377 points inscrits, le Lou possède la meilleure attaque de Top 14, une nouvelle preuve de la croissance du club et de la montée en puissance du groupe de l'ancien international français (28 sélections) qui compte plusieurs joueurs appelés dans la liste du XV de France pour préparer le tournoi (Bamba, Couilloud, Rey, Berdeu,Cretin et Taofifenua).

" Est-ce que ce groupe a besoin de moi pour franchir ce dernier palier ou de quelqu’un d’autre ?"

Avec Demba Bamba (23 ans), Killian Geraci (22 ans), Baptiste Couilloud (24 ans) mais aussi Léo Berdeu (23 ans) ou Pierre-Louis Barassi (23 ans) le manager rhodanien possède dans sa manche de sacrés atouts pleins de promesses mais il concède s'être demandé s'il était la bonne personne pour les faire évoluer, notamment après avoir manqué les phases finales lors de la dernière saison : " la question est simple : est-ce que ce groupe a besoin de moi pour franchir ce dernier palier ou de quelqu’un d’autre ? Suis-je la bonne personne ? Aujourd’hui, si je suis honnête, cela se passe bien. Très bien, même. Nous ne sommes pas en fin de cycle. J’ai l’impression que nous ne sommes pas encore au bout de notre histoire".

Des objectifs, un groupe talentueux mais pour l'instant, l'avenir du manager n'est pas encore acté et Pierre Mignoni reste évasif en évoquant son avenir, pour lui : "l'important, c'est ce qui est bon pour le club".

Contenus sponsorisés