Icon Sport

Perpignan s'impose dans la dernière minute face à Clermont

Perpignan s'impose dans la dernière minute face à Clermont

Le 27/11/2021 à 16:46Mis à jour Le 27/11/2021 à 18:16

TOP 14 - L'Usap s'est imposée 26-24 sur sa pelouse face à l'ASM. Les Catalans, derrière durant quasiment tout le match, ont gagné un précieux succès grâce à un essai inscrit à la 79e.

Perpignan – Clermont. Une affiche qui était celle des finales de championnat en 2009 et 2010. Aujourd'hui, dans le cadre de la onzième journée de championnat, les deux équipes ne sont pas dans le haut du classement. Clermont n'étant que 8e, et Perpignan avant dernier. Ce duel entre deux places-fortes du rugby français doit permettre, à une des deux formations, d'entamer un cycle positif après avoir eu deux semaines de repos.

Et dans cette rencontre, ce sont les mieux classés qui ont planté les premières banderilles. Dès la 3e minute de jeu, Cheikh Tiberghien profite du gros travail de George Moala dans les 22m catalans pour inscrire le premier essai de l'après-midi (0-5). Mais Les Catalans vont se réveiller au quart d'heure de jeu. C'est Afusipa Taumoepeau qui est à la conclusion d'une superbe action collective de 60m des Usapistes, notamment menée par Mathieu Acebes et Alivereti Duguivalu (10-8, 15e). Après ce regain de forme, Perpignan a subi les charges des Clermontois durant une demi-heure. Et à force d'insister, Tani Vili (29e) et Cheikh Tiberghien (39e), pour son doublé, permettent à l'ASM de virer en tête à la pause (10-21).

La furia catalane donne la victoire

La physionomie de la seconde période a totalement changé par rapport aux 40e premières minutes de jeu. Clermont s'est beaucoup mis à la faute, ce qui a permis à Melvyn Jaminet de réduire le score petit à petit (19-24 à la 67e). Perpignan, avec le vent dans le dos, a joué dans le camp Clermontois durant toute la seconde période.

A force de défendre et de commettre beaucoup de fautes, Clermont a écopé d'un carton jaune. C'est Yohan Beheregaray qui s'est vu sanctionné à la 72e. Sûrement le tournant du match. Alors que Clermont avait une touche à jouer dans les 30m catalans dans les cinq dernières minutes, l'arbitre a sifflé un bras cassé pour l'Usap. Les hommes de Patrick Arlettaz ont remonté le ballon sur plus de 60m et c'est Alan Brazo qui a fini par faire exploser la cathédrale d'Aimé-Giral en s'allongeant en terre promise sous les poteaux. Melvyn Jaminet, comme face à la Nouvelle-Zélande le week-end dernier, n'a pas tremblé, en face des poteaux, pour passer la transformation de la gagne.

Les Catalans enchaînent à domicile après notamment avoir fait tomber La Rochelle. Une victoire très importante dans la lutte pour le maintien. Les Clermontois peuvent avoir d'énormes regrets. En ayant inscrit seulement trois points en seconde période, l'ASM reste dans le ventre mou du championnat.

Contenus sponsorisés