• Top 14 - Melvyn Jaminet (Perpignan)
    Top 14 - Melvyn Jaminet (Perpignan)

Perpignan bat Brive et relance la course au maintien

Le | Mis à jour

TOP 14 - C’était le match de la peur, le match de la dernière chance pour Perpignan dans cette bataille pour le maintien ! Poussé par son public d’Aimé Giral, Perpignan s’est imposé face à Brive, 27-10 ! Emmené par un Melvyn Jaminet virevoltant, l’USAP revient à trois points de son adversaire du jour, à deux journées de la fin de la saison !

Perpignan peut respirer, au moins une semaine de plus ! Après trois défaites consécutives en championnat, l’USAP fait le plein de points à Aimé Giral et pas contre n’importe quel adversaire, l’équipe qui lutte pour la douzième place tant convoitée, Brive. Toujours à la recherche de sa première victoire à l’extérieur depuis le … 24 janvier 2021, Brive chute pour la 17e fois de suite loin de ses bases.

? Biarritz officiellement relégué en Pro D2, Perpignan bat Brive et relance la course au maintien... Les résultats du multiplex ! #Top14

Les films des matchs > https://t.co/oMMfCrHAHN pic.twitter.com/ZL1c1hfVsE

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) April 30, 2022

Pourtant, les Brivistes avaient débuté le match de la meilleure des façons avec un essai, sur sa première offensive. Parfaitement lancé par Galletier, Tuicuvu lance ce choc du bas de tableau (4eme) et met la pression sur Perpignan. Les joueurs de l’USAP vont mettre un peu de temps à entrer dans ce match et vont réagir juste avant le quart d’heure de jeu, avec l’essai du capitaine de la maison, Acebes. Après une belle action lancée par une percée de Lemalu, l’ailier français marque sous les poteaux et remet son équipe dans le match (14eme).

Faasalele le finisseur, Jaminet le patron

Dans ce match disputé, devant un public d’Aimé Giral en grande forme, Perpignan va se procurer les plus grosses situations et va être récompensé à la 29eme avec l’essai en filou de Fassalele. Après un gros travail des avants de l’USAP, le Samoan met les mains sur le ballon et allonge les bras derrière la ligne. Perpignan fait le premier petit trou dans cette rencontre et va appuyer un peu plus en début de seconde période avec à la finition … ce même Fassalele !

Après une touche parfaitement jouée, le deuxième ligne profite de l’élan collectif pour s’écrouler derrière la ligne et permettre aux locaux de porter le coup fatal dans ce match ô combien important. Efficace offensivement, Perpignan est également porté par son maître à jouer, Melvyn Jaminet ! L’arrière français a une nouvelle fois fait la différence au pied avec un 100% (5/5), dont la "pénalité de la gagne" à plus de 45 mètres des poteaux.

Mais au-delà de son efficacité dans ce secteur du jeu, celui qui va rejoindre le Stade Toulousain la saison prochaine s’est montré irréprochable dans l’animation offensive. Entre les percées dans l’axe, les décalages dans le bon tempo et ses dégagements au pied, et notamment une superbe 50 22 trouvée avant le troisième essai, l’arrière a tout fait pour permettre à l’USAP de rester en vie en cette fin de saison.*

Bachelier empêche le retour de Brive

Mené 17-10 à la mi-temps, Brive n’aura pas réussi à faire douter son adversaire du jour. Le seul frisson de la seconde période pour les hommes de Jeremy Davidson est arrivé peu après l’heure de jeu après plusieurs situations chaudes dans les 10 mètres adverses. Après une pénaltouche maîtrisée, Fa’aso’o pense relancer son équipe en passant derrière la ligne, mais Mr. Poite, parfaitement placé, refuse l’essai pour un sauvetage de Bachelier ! Le troisième ligne place parfaitement son bras sous le ballon et permet à son équipe de garder confortablement la maîtrise de la rencontre.

A un essai du bonus offensif, Perpignan va pousser mais sans jamais réussir à mettre une grosse pression sur la défense adverse, la faute à quelques approximations au moment d’arriver dans les derniers mètres. Perpignan s’impose et revient à trois points de Brive, et s’offre une fin de saison sous haute tension avec un déplacement à Castres et la réception de l’UBB. Encore maître de son destin malgré cette défaite, Brive va recevoir Toulouse avant de se déplacer à Paris pour finir sa saison face au Stade Français.