• Aubin Eymeri - Montpellier
    Aubin Eymeri - Montpellier

Montpellier fait chuter Toulon à Mayol pour la première fois de la saison !

Le | Mis à jour

TOP 14 – Très gros coup réalisé par le Champion de France, qui s’est imposé (16-26) ce dimanche à Mayol en clôture de la 10ème journée. Les Montpelliérains ont fait preuve de réalisme, et d’une grosse solidarité défensive face à des Toulonnais même pas récompensés d’un point de bonus défensif, et qui ont longtemps manqué de solutions.

Ils étaient à la recherche d’un succès fédérateur, et ils le tiennent très certainement. Les Cistes sont les premiers à faire tomber Mayol cette saison, et ils le doivent tout d’abord à leur défense. C’est donc la preuve d’un nouvel état d’esprit pour ce MHR qui a su résister au réveil du RCT en seconde période, mais qui s’est également montré réaliste et efficace pour réaliser le coup parfait sur la Rade. Car les Varois ont longtemps tapé sur un mur, et se sont longtemps montré inefficaces, à l’image de leur conquête.

Preuve de l’inefficacité offensive des Toulonnais, il faut attendre la 40e minute et un double jeu au pied pour voir un semblant d’opportunité… Avant cela, seulement une pénalité manquée par Thomas Salles de 50 mètres (31e) en guise d’opportunité de scorer. Sinon, beaucoup de déchet ballon en main, des relances tentées mais que l’on pourrait davantage qualifiées de prises de risque. L’essai de Yacouba Camara en est la preuve parfaite, sur un départ osé de Dréan depuis son en-but, s’isolant ensuite sous ses poteaux, et perdant le cuir pour une offrande aux Héraultais (18e, 0-8).

Le retour de l’enfant prodige, Louis Carbonel réussit un sans-faute au pied pour ses retrouvailles

Comme un symbole c’est Louis Carbonel – formé à Toulon où il a débuté à 6 ans – qui a expédié le dernier ballon en touche pour mettre fin à la partie et ainsi fêter ce succès sous ses nouvelles couleurs… Avant cela, il s’était appliqué à réaliser un 100% au pied (6/6 et 16 points marqués), venant ainsi doublement sanctionner l’indiscipline de son club de cœur. Un RCT qui avait pourtant retrouvé du poil de la bête en seconde période, porté par l’apport de son banc et par l’impact retrouvé de ses leaders. Sitaleki Timani venant, lui, aplatir en sortie de ruck après une longue séquence (59e, 14-16 puis 16-16)

Mais il n’y a pas eu ce second souffle de la part des hommes de Pierre Mignoni, qui connait lui aussi pour la première fois la défaite sur ses terres depuis son retour. D’autant que Montpellier est venu priver Toulon du moindre point grâce à cet essai en fin de partie, par Simon-Pierre Chauvac lui aussi en sortie de ruck et dans une situation similaire à l’essai toulonnais (74e, 16-24 puis 16-26). Voilà un résultat qui donne un nouvel élan au MHR (7e, 23 points), qui double le RCT (8e, 22 points) au classement. Le coup parfait.