Icon Sport

Jalibert sur le transfert de Woki : "En l'apprenant, j'ai pris un coup derrière la tête"

Jalibert sur le transfert de Woki : "En l'apprenant, j'ai pris un coup derrière la tête"
Par Rugbyrama

Le 15/08/2022 à 09:01Mis à jour Le 15/08/2022 à 09:03

TOP 14 - L'ouvreur international s'est livré pour Midi Olympique sur le départ de son coéquipier et ami Cameron Woki, transféré de Bordeaux-Bègles au Racing 92. Matthieu Jalibert se questionne également sur l'avenir de son club après le départ de plusieurs leaders.

Ils passent leurs vacances ensemble, ils évoluaient sous le même maillot en club. Dorénavant, Matthieu Jalibert et Cameron Woki ne se retrouveront que lors des rassemblements du XV de France (dans le cadre du travail bien sûr). Le troisième ligne a quitté le navire bordelais pour rejoindre l'Île-de-France et le Racing 92. Il laisse Matthieu Jalibert aux commandes de l'UBB, une décision d'abord difficile à avaler pour l'ouvreur, qui a finalement accepté le choix de son ami.

"J’ai été un peu surpris. Cameron est un de mes meilleurs amis, je savais donc qu’il avait cette envie, à plus ou moins court terme, de se rapprocher de sa famille. Seulement, je ne savais pas que ça allait se faire dès cette saison. En l’apprenant, j’ai pris un coup derrière la tête. J’ai été très déçu. Non pas du choix de Cameron, que je comprends tout à fait. Mais plus en raison de la perte d’un élément important de notre dispositif à l’UBB."

Alors, à seulement 23 ans, les responsabilités s'alourdissent pour le numéro 10 qui devra porter son club en temps que leader et tête d'affiche de l'UBB.

Top 14 - Matthieu Jalibert (Bordeaux-Bègles)

Top 14 - Matthieu Jalibert (Bordeaux-Bègles)Icon Sport

"Je fais confiance à notre président"

Après les départs de nombreux joueurs importants comme Seuteni, Woki, Lam, Paiva, Picamoles ou encore Trinh-Duc de l'UBB, les questions sur l'avenir de son club se bousculent dans la tête de celui qui compte 17 sélections avec les Bleus. La tête sur les épaules, il ne laisse tout de même pas de place à l'inquiétude.

"De l’inquiétude, non, je n’en ai pas. Mais je me questionne…En fait, nous avons perdu beaucoup de joueurs titulaires alors que, dans le même temps, j’ai vu certains clubs énormément se renforcer. Maintenant, je fais confiance à notre président (Laurent Marti). Il a prouvé dans le passé qu’il avait souvent visé juste dans son recrutement. La vérité, elle sera sur le terrain."

Leader des troupes bordelaises Matthieu Jalibert affiche des ambitions claires et aimerait être celui qui mène un UBB au palmarès vierge jusqu'au bouclier. "Il faut qu’on ait l’objectif d’aller chercher ce bout de bois, même si l’on doit d’abord penser à se qualifier parmi les premiers de la phase régulière." Le Bordelais est à l'aube d'une saison cruciale qu'il devra réussir en vue de la Coupe du monde.

Retrouvez l'intégralité de l'entretien de Matthieu Jalibert sur midi-olympique.fr

Contenus sponsorisés