Vidéo - "Toulouse est revenu à son meilleur niveau, ça va être difficile pour Castres" les pronos de Moscato

05:19

Babillot : "Pas envie de parler des qualités de Dupont et Ntamack"

Babillot : "Pas envie de parler des qualités de Dupont et Ntamack"

Le 17/06/2022 à 08:58Mis à jour Le 17/06/2022 à 11:03

TOP 14 - Le capitaine et troisième-ligne de Castres est apparu, comme à son habitude serein et souriant ce jeudi lors de la dernière conférence de presse d’avant demi-finale à Nice. Le Tarnais et ses coéquipiers avancent face à Toulouse sûrs de leurs forces.

Quatre ans après, votre équipe retrouve les phases finales du Top 14. Quels changements au CO ?

Beaucoup de choses, à commencer par le staff. Le groupe de joueurs a aussi évolué. J’étais personnellement plus jeune également et un brin insouciant. Cela étant dit, les valeurs du Castres Olympique n’ont pas changé et notre soif de compétition et de victoires est toujours là. Nous sommes très heureux d’être présents ici à Nice.

Le rôle des leaders sera prépondérant durant ce match. Comment vous y prendrez-vous ?

En préparant au mieux l’équipe comme l’a expliqué notre entraîneur principal. Heureusement, dans cet effectif, il y a plusieurs leaders et je ne suis pas seul. En plus des anciens, des garçons comme Barlot ou Staniforth ont pris leurs responsabilités. Notre groupe est très fort, chacun connait son rôle et tout cela fonctionne vraiment bien.

" Le derby sera davantage en tribunes"

Peut-on mettre en place une stratégie défensive particulière contre ce Toulouse ou faut-il les priver de ballons ?

On va d’abord essayer de nous appliquer sur nos essentiels, nos fondamentaux. A savoir comment on défend ensemble et ne jamais rien lâcher. Après, il est vrai qu’il est difficile de ne pas évoquer les individualités toulousaines. Mais en se focalisant sur elles, on en oublierait les autres, et ça, c’est une erreur. Toulouse est avant tout un collectif. Les individualités ne ressortent que quand le collectif est bon. A nous d’être prêts contre ce gros morceau.

Dupont et Ntamack sont des joueurs clés et particulièrement en forme lors de cette fin de saison…

On connait tous leurs qualités individuelles par cœur. On sait de quoi ils sont capables dans les grands matches ou lors des grands événements mais je n’ai pas envie d’en parler. Je préfère évoquer le CO, comment on va attaquer et défendre ensemble, sans jamais rien lâcher durant 80 minutes ou davantage.

Est-ce que la notion de derby entre Toulouse et Castres aura son importance à ce stade des demies ?

Ce sera le cas mais davantage en tribunes avec les gens qui nous suivent et nous supportent. Sur le terrain, cela restera un super événement à jouer, un match crucial, couperet. Dans la mesure où l'on évolue à Nice et qu’il s’agira d’une demi-finale, on s’attend davantage à un match de très haut niveau qu’à un derby classique.

Tous les scénarios propres à un match à élimination ont-ils été évoqués dans la semaine ?

J’ai pas mal révisé avec l’arbitre qui nous accompagne, Cédric Clavé. Donc je suis pas mal calé sur les règles et tout (sourire). C’est vrai qu’en 2018, on avait anticipé un possible carton rouge. C’est certain que je ne pourrai pas ressortir le même discours (rire). Mais ne vous inquiétez pas. J’ai quelque chose en tête et tout est prêt.

Contenus sponsorisés