Icon Sport

Lyon veut croquer Toulouse dans un duel d'ambitieux

Lyon veut croquer Toulouse dans un duel d'ambitieux
Par Midi Olympique

Le 17/10/2021 à 15:54Mis à jour

TOP 14 - Sans être transcendant, le Lou est sur le podium, grâce aux nombreux points de bonus décochés. S’il assure ne pas faire de la réception de Toulouse un rendez-vous particulier, un succès validerait son début de saison.

Le Lou se bonifie. Et on ne parle pas seulement de sa capacité à ajouter des points supplémentaires à ses victoires ou à ses défaites. Grâce à cinq points de bonus pris en six journées, les Lyonnais sont sur la troisième marche du podium, devant le Racing, qui a pourtant un meilleur bilan (quatre victoires et deux défaites, contre trois victoires et trois défaites). "Un point par-ci, un point par-là, ça compte, souffle Pierre Mignoni, qui exècre toujours autant la défaite, mais ne néglige pas l’aspect comptable. Cela minimise certaines défaites… Et à Biarritz, nous avons pu récupérer un point."

Sur la côte basque, le Lou a peut-être ramené plus que cinq points : des certitudes et une certaine confiance. Cette victoire avec une équipe remaniée valide la politique menée par le staff depuis le début de saison, à savoir un roulement permanent, sans attendre qu’un joueur soit blessé ou cuit pour le sortir du quinze ou des vingt-trois. Si ces roulements ont peut-être pu expliquer certaines atermoiements et manquements, ils pourraient à moyen terme permettre au Lou de toucher des dividendes.

Pas un match de gala

Gagner à l’extérieur avec une composition très éloignée de ce qu’on imagine être l’équipe type n’est jamais anodin. "On pourra tourner cinq, huit, dix joueurs, quinze, dans les vingt-trois, rappelle Pierre Mignoni. Tant que nous serons épargnés par les blessures… C’est grâce aux joueurs, grâce à l’émulation entre eux toute la semaine. Sans ça, tu ne peux pas faire partie de cette équipe. Ils connaissent la règle du jeu." Une autre règle du rugby français est que souvent Toulouse gagne à la fin. Parfois même au début. Sans être transcendant, les Toulousains, invaincus et bénéficiant d’une sacrée avance au classement, se présente à Gerland. Pour un match de gala ? Justement non. Du côté de l’ancien Toulonnais, on veut banaliser l’événement. "On veut créer une importance sur chaque match. La réception de Toulouse n’est pas plus importante que le déplacement à Biarritz, ou que le prochain voyage à Paris la semaine prochaine. C’est important de le comprendre. Jouer Toulouse est toujours un match difficile. Nous connaissons leur qualité, leur capacité à faire des choses incroyables. Mais nous nous concentrons sur nous."

Pour arriver à renverser le double champion de France et champion d’Europe en titre, le Lou a décidé de ne rien changer. Depuis le début de saison, victoire ou défaite, il garde le cap, et semble progresser à petits pas. S’il n’a pas dramatisé le revers contre Bordeaux, il n’a pas porté aux nues le succès à Biarritz. "Il ne faut pas seulement reproduire ce que nous avons fait là-bas, mais faire mieux. Voire même beaucoup mieux, pour arriver à être la première équipe à faire tomber les Toulousains cette saison."

Par Sébastien Fiatte

Contenus sponsorisés