Icon Sport

Le LOU domine Pau, et file droit devant

Le LOU domine Pau, et file droit devant

Le 08/01/2022 à 18:45Mis à jour Le 09/01/2022 à 20:18

TOP 14 – Le LOU signe un deuxième succès consécutif au Matmut Stadium de Gerland, en venant cette fois à bout de la Section Paloise, 35 à 10 et avec le bonus offensif. Les Lyonnais ont maitrisé les débats, jouant davantage dans l’avancée, confortant ainsi leur place dans les six.

Ce match était charnière pour les deux formations, aussi bien pour Lyon qui recevait pour la deuxième fois de suite et voulait confirmer son succès face au Racing, et pour Pau, situé dans le ventre mou et qui voulait aussi se jauger à l’extérieur. Cette partie engagée a vu le LOU maitriser les débats, jouant davantage dans l’avancée et capable d’investir le camp d’une Section qui a peiné à lancer son jeu. S’il y a eu parfois des maladresses en raison de la pluie, et des conquêtes parfois sur courant alternatif, ce succès rhodanien est justifié.

Justifié car avec 5 essais marqués, il y a eu cette efficacité offensive permettant de faire la course en tête. Son troisième ligne centre et capitaine, Jordan Taufua, incarne cette domination. Capable de mettre son équipe dans l’avancée, de percer, de donner du rythme, il a en plus marqué un doublé décisif. Le Néo-Zélandais a lancé les débats dans la continuité d’une pénaltouche, s’ouvrant un intervalle et terminant en force (7e). Puis il a été à la conclusion d’une action collective d’envergure (32e), après une relance initiée par Niniashvili. Justement, celui qui a été élu récemment joueur géorgien de l’année 2021, a lui aussi brillé, marquant son premier essai en TOP 14, prenant de l’espace en sortie de mêlée (44e).

Pau trop juste, et finalement trop loin…

La Section a d’abord eu du mal en mêlée, avant de perdre des munitions en touche, ce qui a forcément plombé sa partie. Car il y a pourtant eu une belle occasion de relever la tête, alors que Pau était déjà dos au mur. Menée 14 à 3, elle est parvenue avec Martin Puech à franchir le mur rhodanien sur un renvoi, marquant un essai pour espérer (24e). Sauf que cela fut la seule et unique action à faire mouche, la faute à une défense de fer, bien que parfois indisciplinée. Les munitions laissées en route par les Lyonnais n’ont pas été exploitées.

Les Rhodaniens se sont en plus montrés décisifs deux fois supplémentaires, par celui qui a sans cesse mis le LOU dans le sens de l’attaque, percutant, tranchant et décisif sur une orientation du jeu au large (22e). Il s’agit bien sûr de l’ailier fidjien Josua Tuisova. Quant à la cinquième réalisation des Rouge et Noir, elle est l’œuvre de Colby Fainga’a sur un ballon porté (69e). Voilà donc un succès large, qui permet à Lyon de revenir provisoirement à hauteur du MHR au classement (5e, 40 points). Une belle affaire avant la coupure européenne, tandis que Pau n’est pas à l’abri dans la deuxième partie du classement (8e, 28 points) où cela se resserre entre concurrents directs, et alors qu’une cassure peut s’opérer.

Contenus sponsorisés