Icon Sport

Carbonel à Montpellier, comme un goût à mer

Carbonel à Montpellier, comme un goût à mer

Le 13/02/2022 à 11:29Mis à jour Le 13/02/2022 à 12:36

TOP 14 - C'est un des chouchous de Mayol qui quittera la rade à l'issue de la saison en cours. Il suivra la Méditérannée vers Montpellier mais il laisse derrière lui une grande période de sa vie de rugbymen et d'homme, aussi. Une séparation entre le joueur et l'institution au fil des derniers mois qui donnera aux supporters, comme à Louis Carbonel, un probable goût d'inachevé.

Louis Carbonel quittera sa maison, celle qui l'a vu grandir, s'épanouir, et même devenir un joueur international. Un envol vers Montpellier comme l'a affirmé Canal + hier (information que nous confirmons) qui est synonyme d'une nouvelle étape dans la vie de rugbyman du jeune ouvreur. Une histoire d'amour avec le RCT qui s'est peu à peu effritée ces derniers mois puis définitivement dissoute par ce transfert. Le demi d'ouverture rejoindra les rangs cistes, pour trois saisons comme l'annonçait hier la chaîne cryptée.

Champion toutes catégories, ou presque

Le double champion du monde U20 aura joué 83 rencontres sous le maillot rouge et noir avec un statut de chouchou du club, de part son histoire intime avec le RCT. Il s'en ira du Var avec probablement plus 500 points marqués sous la tunique des guerriers de la rade. Bercé aux chants de Mayol, Louis s'en va du nid et d'un environnement qu'il connaît par coeur. Champion de France en catégorie minimes, puis crabos par deux fois, et enfin Espoir. Un chemin jonché de titres qu'il n'aura pas parcouru jusqu'au bout puisqu'il lui manquera de soulever le Brennus avec son club de coeur, à l'inverse de son père qui en a remporté deux (1987 et 1992).

Dominant dans le monde des jeunes, il est arrivé avec la lourde charge de passer après les recrutements stratosphériques de l'ère Boudjellal, on pense évidemment au légendaire Jonny Wilkinson. "J'ai eu la chance d'avoir 18 ans au moment où le RCT changeait de philosophie et décidait de faire confiance à ses jeunes. Ca se serait peut-être déroulé différemment cinq ans plus tôt. [...] J'ai eu cette chance d'arriver au moment où les jeunes étaient au coeur du projet", expliquait le joueur dans les colonnes du Midi Olympique en 2020.

Louis Carbonel (Toulon)

Louis Carbonel (Toulon)Icon Sport

Un nouveau challenge en bord de mer

Un voyage vers l'Ouest, toujours le long de sa chère Méditérranée, l'attend pour rejoindre Montpellier. Une grosse écurie, actuel dauphin du Top 14, qui mise sur la jeunesse et en profite pour se renforcer au poste d'ouvreur avec le départ du Sud-africain Handré Pollard vers Leicester. Le manager Philippe Saint-André aura donc des choix à faire entre deux talentueux ouvreurs. Des décisions compliquées à venir puisque l'international français sera en concurrence avec un autre international brillant, italien lui, Paolo Garbisi.

Le jeune Louis Foursans-Bourdette tentera de tirer son épingle du jeu aussi. Pour rester sur l'intéressé, Louis Carbonel est une des recrues phares du MHR et pourrait donc formé une charnière prometteuse s'il venait à être associé à une autre étoile montante du rugby français Léo Coly. Mais ça, seul Philippe Saint-André le décidera au moment venu.

Contenus sponsorisés