Icon Sport

Longtemps derrière au score, Toulon fait céder Toulouse au Vélodrome

Longtemps derrière au score, Toulon fait céder Toulouse au Vélodrome

Le 23/04/2022 à 22:54Mis à jour Le 23/04/2022 à 23:52

TOP 14 – Devant plus de 60 000 personnes à l’Orange Vélodrome, le RC Toulon s’est imposé (19-15) face au Stade Toulousain et signe un quatrième succès de rang en championnat, lui permettant de toujours croire en une possible qualification. Le Stade, lui, reste sous pression.

Il aura fallu un exploit individuel pour faire basculer un match rude, intense, avec de belles séquences mais où les défenses ont longtemps pris le pas sur les attaques. Et cet exploit, il est l’œuvre de Gabin Villière en fin de match, à la réception d’un jeu au pied de Paia’aua dans le couloir gauche, après un mouvement d’envergure des Toulonnais. L’ailier international est parvenu à s’extirper de la pression pour venir aplatir l’unique essai de la partie et placer le RCT devant au tableau d’affichage pour la première fois (71’, 17-12).

Il ne faut pour autant pas réduire cette rencontre à cela, car il y a eu de l’engagement et des possibilités. Grâce au pied de Thomas Ramos, le Stade Toulousain a ainsi longtemps mené. Titulaire à l’ouverture, Ramos est l’auteur des 15 points de son équipe d’un drop (7e) et de quatre autres pénalités (11e, 16e, 35e et 77e). La dernière ayant permis de revenir dans le bonus défensif, alors qu’un seul échec s’est glissé dans cette prestation (69e). En face, Louis Carbonel est à créditer d’un sans-faute (18e, 32e, 58e et 65e), plus sa transformation.

Les Varois plus déterminés que jamais

Plus indisciplinés que les Haut-Garonnais, les Varois ne se sont pour autant pas éloignés de leur feuille de route, et ont fait preuve de solidarité en défense quand Toulouse a essayé de lâcher les chevaux, et de profiter des cannes de ses trois-quarts pour faire des différences. À l’image d’un Baptiste Serin déterminé – sorti sur commotion avant la demi-heure de jeu et qui a finalement repris avant la pause – le collectif toulonnais s’est appuyé sur sa rigueur défensive pour tenir, et son envie de jouer les coups à fond quand ils se sont présentés.

Toulouse cale donc hors de ses bases, et concède une deuxième défaite consécutive après celle à Castres avant la coupure européenne. À trois journées de la fin de la saison régulière, rien n’est acquis pour les hommes d’Ugo Mola, qui avait fait le choix de laisser au repos Antoine Dupont et Romain Ntamack. L’absence de certains cadres s’est d’ailleurs faite sentir, notamment quand il a fallu essayer de forcer le destin. Mais la capacité à arracher le point de bonus défensif dans les derniers instants aura très certainement son importance.

Plus d'informations à suivre...

Le film du match

Contenus sponsorisés