Icon Sport

Toulouse en mode patron, Brive reste sous pression

Toulouse en mode patron, Brive reste sous pression

Le 21/05/2022 à 22:58Mis à jour Le 22/05/2022 à 10:37

TOP 14 – Le Stade toulousain s’est imposé sur les terres du CA Brive (8-26) au terme d’un match maitrisé par des Stadistes qui se replacent dans la course à la qualification. Les Coujoux restent quant à eux sous la pression dans la course au maintien, alors qu’ils sortent de cette partie avec un sentiment d’impuissance, malgré une supériorité numérique.

Le premier enseignement de cette rencontre concerne tout d’abord le vainqueur, Toulouse, qui a su digérer la frustration de son élimination en Champions Cup pour répondre présent en Top 14 et assurer un succès précieux dans la course à la qualification sur une pelouse où il n’est jamais facile de performer. Justement, le Stade est parvenu à maitriser le ballon, dicter son rythme et son tempo, pour sans cesse occuper, faire le jeu et ce malgré une rapide réduction à 14 suite à l’exclusion de Charlie Faumuina pour une charge dangereuse avec l’épaule (18e).

Ce tournant du match n’aura finalement pas eu de conséquence dans la copie rendue par les Haut-Garonnais, probablement encore plus solidaires après ce passage à 14, eux qui menaient déjà grâce à une première réalisation d’Antoine Dupont, sur une relance rapidement menée sur une aile (10e, 0-5). Thomas Ramos aura été précieux dans ses coups de pied (6 sur 7), mais surtout Toulouse a fait preuve de sérieux pour rester dans son plan de jeu. La défense a été solide, capable de mettre en échec quasiment toutes les offensives brivistes.

Toulouse revient dans les six premiers, Brive décisif sur le tard

Ce n’est qu’en toute fin de rencontre que le CAB est parvenu à trouver la faille, et encore il a fallu un superbe exploit individuel d’Esteban Abadie pour contourner la défense sur les extérieurs, après avoir vu ses coéquipiers buter à plusieurs reprises sur la défense toulousaine (77e). Fait de séquences longues en première période (jusqu’à 2’45 pour la première de la partie !) et de moments plus hachés en raison d’en-avants au retour des vestiaires, ce match a été rude et engagé. Et c’est l’essai d’Emmanuel Meafou en puissance qui a permis à Toulouse de souffler en sécurisant l’avance des siens (71e).

Mené 10 à 0 à la mi-temps, Brive a longtemps dû se contenter d’une pénalité d’Enzo Hervé au retour des vestiaires (50e) pour ses seuls points venant récompenser les efforts. On a cependant bien senti la pression de l’évènement, le poids de l’enjeu, et l’on doit bien reconnaitre avoir perçu un peu de fébrilité sur des actions essentielles. Mais les Corréziens ont aussi tenté sur certaines phases, ont essayé de se lâcher – sans succès – et se retrouvent désormais à portée de fusil de l’USAP (13e) dans la course au maintien. Que ce soit pour les Brivistes ou les Toulousains, tout se jouera donc lors de la J30 !

Contenus sponsorisés