Icon Sport

Castres et Urdapilleta affirment leurs ambitions

Castres et Urdapilleta affirment leurs ambitions

Le 11/09/2021 à 17:09Mis à jour Le 11/09/2021 à 17:45

TOP 14 - Le Castres Olympique a confirmé sa première victoire de la saison face à Pau, en venant s’imposer au bout du suspens sur la pelouse de Clermont 30-34. Pour ce deuxième épisode du nouveau TOP 14, les Tarnais marquent déjà les esprits en l’emportant à Michelin, devant un public incandescent. Le CO se positionne déjà clairement comme un sérieux outsider dans la course aux phases-finales.

Si le score était serré la semaine passée, ne démontrant finalement pas la qualité de la prestation castraise, les hommes de Pierre-Henri Broncan et David Daricarrère ont quelque peu dévoilé leurs ambitions en venant s’imposer logiquement sur la pelouse du Parc des sports Marcel-Michelin, ce samedi après-midi. Car si l’ASM parait encore en période de rodage, pour assimiler les nouveaux principes de jeu son coach Jono Gibbes, Castres s’est montré déjà bien en jambe, pour glaner son premier succès à l’extérieur cette saison.

Dans une première mi-temps très ouverte et agréable, les deux équipes ont offert énormément de jeu, avec deux essais de part et d’autre. C’est Tani Vili qui a trouvé une première fois le chemin de l’en-but côté clermontois (7e), avant de devoir laisser sa place, touché à l’épaule quelques minutes plus tard. En face, Castres a résisté au tableau d’affichage par la qualité de ses buteurs, avant que Kockott ne réussisse à son tour à inscrire un essai (23e). Vexé, les clermontois ont alors fait le choix d’aller en touche, sur une pénalité dans les cordes de Lopez, pour dérouler ensuite un bon jeu d’avants, conclu par Adrien Pélissié (37e). À 20-11, on a pu penser que Clermont avait fait une première différence, mais c’était sans compter sur l’abnégation des Tarnais, dans le sillage de leur capitaine Rory Kockott. En multipliant les pénalités à la main, parfois même contre l’avis de son staff, le CO s’est vu fort justement récompensé par un second essai de Cogagi, au bout du temps additionnel. Castres n’a rien lâché dans le premier acte et virait à la pause avec seulement deux petits points de retard (20-18).

Un Kockott toujours aussi important dans le jeu de son équipe.

Pour sa dernière saison avant la retraite sportive, Rory Kockott a démontré qu’il ne s’est pas lancé dans une tournée d’adieux. Encore et toujours décisif, le capitaine du CO a brillé aux quatre coins du terrain et a imprimé son état d’esprit conquérant à son équipe. La seconde période a offert un nouveau mano à mano, et à l’essai de JJ Hanrahan, parfaitement servi au pied par Lopez (49e), les buteurs castrais ont répondu par des pénalités d’Urdapilleta et un drop de Dumora. À 27-27, à dix minutes du terme, la tension est montée d’un cran supplémentaire, pour une fin de match à suspens. C’est en mêlée, secteur où les clermontois ont fait la différence, que l’ASM va réussir à reprendre l’avantage, grâce à une pénalité de Lopez, auteur d’un remarquable 6/6 dans ses tentatives (30-27). Mais Castres possède des ressources incroyables dans ce début de TOP 14, et les Tarnais ont obtenu une ultime pénalité dans les 22 m adverses à 4 minutes du terme. Avec l’envie de gagner, Chilachava a joué à la main et c’est Kornath qui a trouvé un trou de souris pour offrir la victoire aux siens. Dans les ultimes instants, Clermont a tenté d’inverser la tendance, mais en vain, face à une équipe du CO, absolument incroyable de volonté dans cette rencontre.

Battu une première fois à domicile cette saison (malgré un bonus défensif), et toujours dans le bas du classement avec deux défaites, Clermont va déjà devoir se mettre à la planche, dès samedi prochain (21h05), avec une nouvelle réception compliquée face à La Rochelle. Pour Castres, élève déjà très appliqué en cette période de rentrée, c’est un retour attendu dans le Tarn, pour une confirmation espérée face à l’UBB (samedi 15h). Les Castrais se positionne dans le haut du classement avec deux victoires en deux matchs.

Contenus sponsorisés