• Top 14 - Anthony Jelonch (Toulouse) a joué deuxième ligne pour le Stade toulousain contre Clermont
    Top 14 - Anthony Jelonch (Toulouse) a joué deuxième ligne pour le Stade toulousain contre Clermont

Le Bleu du samedi : Jelonch, une adaptation express

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - Aligné pour la première fois de sa carrière au poste de deuxième ligne pour la réception de Clermont, Anthony Jelonch n'a pas déçu dans la cage. Très actif comme à son habitude, le numéro 4 du soir a multiplié les temps de jeu avec les Rouge et Noir. Que ce soit défensivement ou offensivement, le joueur de 26 ans a brillé sur la pelouse d'Ernest-Wallon.

Pour sa première en tant que deuxième ligne, Anthony Jelonch n'a pas laissé de place au hasard. Laissé au repos la semaine dernière pour le déplacement chez les champions de France, le Gersois avait de l'énergie à revendre au vu de sa prestation d'hier. Face aux Jaunards, l'international français a impressionné avec le numéro 4 dans le dos. "Anthony Jelonch a fait un match étonnant en deuxième ligne. Je lui dis toujours que plus il va vieillir, plus les numéros dans son dos vont se réduire. C'est un joueur incroyable capable de donner beaucoup dans un effectif, le complimentait Ugo Mola à l'issue de la rencontre. On a besoin de mecs comme ça, de mecs qui sont capables de donner et de ne pas toujours recevoir. Anthony en est l'exemple type."

??? ?? ????? ?

Très belle victoire de nos Stadistes qui s'imposent 46 à 10 face à l'@ASMOfficiel pour cette #J6 de Top 14 ! ?⚫#STASM pic.twitter.com/ssoCwvrGJc

— Stade Toulousain (@StadeToulousain) October 8, 2022

Auteur de huit plaquages dans la rencontre, l’habituel troisième ligne s'est fait remarquer dans tous les secteurs hier soir. Jamais pris à défaut par les attaques clermontoises, Anthony Jelonch a également énormément pesé offensivement. Puissant, l'ancien Castrais a cassé 2 plaquages au cours du match et a été très en vue ballon en main. Il est d'ailleurs le joueur à avoir réalisé le plus de courses avec le ballon (11). Une réussite pour l'ancien Castrais, qui a été aligné à ce poste suite à une pénurie de deuxième ligne.

Un rouage essentiel

Titulaire à quatre reprises lors des six premières journées, le joueur aux 19 sélections avec les Bleus a su se rendre indispensable au Stade toulousain. Arrivé l'année dernière en provenance du CO, il est désormais un maillon majeur du paquet d'avants des Stadistes et du XV de France. Et ce n'est pas sa prestation d'hier soir qui va changer la donne. S'il a lors du précédent exercice disputé 22 matchs avec les Rouge et Noir, il se pourrait que le staff haut-garonnais soit pousser à l'aligner encore plus souvent cette saison, maintenant que la polyvalence d'Anthony Jelonch est actée.

Dans le XV de départ des Bleus lors du dernier Grand Chelem, Fabien Galthié compte également sur lui pour les prochaines échéances de l'équipe de France. Il faudra donc comme souvent avec les internationaux du Stade toulousain, alterner entre prestations de haut niveau et périodes de repos pour arriver frais en fin de saison.

Par Philippe Girardie