Icon Sport

Le banc de Toulouse a fait la différence, Sopoaga sans vitesse... Le baromètre de Toulouse - Lyon

Le banc de Toulouse a fait la différence, Sopoaga sans vitesse... Le baromètre de Toulouse - Lyon

Le 27/03/2022 à 23:21

TOP 14 - Le Stade toulousain n'a pas brillé mais s'est imposé sur sa pelouse face à Lyon ce dimanche, pour le choc de la 21e journée de Top 14 (27-19). Les Toulousain ont profité leur banc XXL, composé de nombreux chelemards, pour faire la différence. Les Lyonnais n'ont, eux, pas démérité. Si Taufua et Couilloud ont fait un gros match, Sopoaga a manqué d'énergie.

Les Tops

Jordan Taufua

Un véritable leader sur le terrain. Typiquement le joueur qui montre l'exemple et met son équipe dans de bonnes dispositions. Jordan Taufua a tout fait, et tout bien fait. Plaquages, grattages, arrachages, il a été un poison défensivement parlant. Il termine d'ailleurs meilleur plaqueur du match (treize plaquages). En plus, il s'est montré serein sous les ballons hauts et a, bien sûr, utilisé sa grosse puissance pour avancer au contact. Indispensable.

Baptiste Couilloud

Quelle réaction de caractère du demi de mêlée lyonnais ! On a d'abord pensé que son match tournait au cauchemar, lorsqu'il se faisait contrer par Rory Arnold et concédait le premier essai de la partie. Mais très vite, il a rassuré tout le monde et a été auteur de plusieurs actions de classe. Utilisant sa vitesse dévastatrice, Couilloud a fait grand mal à la défense toulousaine (cinq défenseurs battus, record du match) et a, en plus, gardé confiance en lui, comme en témoigne cette superbe relance depuis ses 22 mètres. Son essai opportuniste vient en plus rehausser sa performance. Dur au mal, ce Couilloud.

Le banc XXL toulousain

49e minute de jeu. Toulouse vient de se faire dépasser au score par le LOU, avec l'essai de Baptiste Couilloud, mais un fait de jeu va tout changer. Sur le côté du terrain, Julien Marchand, François Cros, Romain Ntamack et Antoine Dupont entrent sur la pelouse. Quand on est Lyonnais, il y a de quoi avoir peur, et en effet, ce banc XXL a fait basculer le match. Du moins sur une seule action : celle de l'essai de Thomas Ramos.

Sur une prise de balle de Cros en touche, Dupont transmet à Ntamack qui perce au centre du terrain. Le jeu rebondit et Dupont relève la gonfle pour Marchand arrivé lancé. Enfin stoppé, le talonneur passe au sol et Dupont écarte. Les Toulousains trouvent finalement la faille par Ramos et passent devant, définitivement. Comme quoi, tout à bel et bien basculé à la 49e minute.

Top 14 - Julien Marchand (Stade toulousain)

Top 14 - Julien Marchand (Stade toulousain)Icon Sport

Les Flops

Selevasio Tolofua

On a plutôt l'habitude de vanter ses talents, mais cette fois-ci, le numéro 8 toulousain n'a pas brillé. En manque de gaz, il a concédé deux turnovers et n'a pas eu son activité habituelle. Trop discret, il n'a pas su se montrer discipliné, se faisant pénaliser deux fois. Un match décevant.

Alban Placines

Tout comme son compère de la troisième ligne, le capitaine du Stade toulousain n'a pas su peser sur la partie. Mis à la faute à plusieurs reprises, il a été le joueur le plus pénalisé du match. Malgré sa belle performance aux plaquages, on en attendait plus.

Lima Sopoaga

L'ouvreur lyonnais n'a pas su amener de la vitesse dans les lancements de jeu. En plus, il n'a été que trop peu précis au niveau de son jeu au pied et de ses passes. Son ultime faute a permis aux Toulousains de faire le break en fin de match et prive aussi son équipe du bonus défensif. D'autant plus qu'il manque la dernière pénalité, qui valait un point de bonus.

Contenus sponsorisés