Icon Sport

L’antisèche de Pau - Biarritz : et soudain, Hastoy libéra le Hameau

L’antisèche de Pau - Biarritz : et soudain, Hastoy libéra le Hameau

Le 06/11/2021 à 17:51Mis à jour Le 06/11/2021 à 18:30

TOP 14 - Auteur de 23 points, l’ouvreur de la Section paloise a été un des grands artisans de la victoire du club béarnais face au BO (33-21). Un match que Pau a su renverser, dans les vingt dernières minutes.

Le résumé du match

Il ne fallait pas arriver en retard ce samedi après-midi au stade du Hameau. En effet, on ne jouait même pas depuis une minute, qu’Henry Speight interceptait une passe d’Antoine Hastoy et servait son compère Francis Saili, lequel était à deux doigts d’aplatir le premier essai du match. Celui-ci était refusé par M. Raynal pour un en-avant. Après cette première action, la Section mettait ensuite peu à peu la main sur le ballon. Dominatrice en mêlée fermée, elle profitait de l’indiscipline biarrotte (5 pénalités sur le premier quart d’heure) pour mener 9-0 grâce à la botte d’Antoine Hastoy. Le BO, privé de munitions pendant vingt minutes, se montrait dangereux par deux fois (20e, 27e) dans les 22 mètres adverses, mais les garçons de Shaun Sowerby ne concrétisaient pas ces temps forts. Il fallait attendre la demi-heure de jeu pour voir les Basques débloquer leur compteur, après un essai de Couilloud, et à la pause Pau menait de cinq points (12-7).

Le club basque réalisait une entame de seconde période tonitruante. Francis Saili et Bastien Soury permettaient aux rouge et blanc de prendre l’avantage au score pour la première fois du match (12-21). Mais la Section, après avoir laissé passer la tempête, remettait la main sur le ballon et infligeait de longues séquences aux Basques. Ces derniers croulaient sous les fautes. Pau ne se faisait pas prier, marquait trois essais en un quart d’heure, et remportait ce duel du 64.

L’essai : L’exploit personnel d’Hastoy

Il ne restait plus que cinq minutes à jouer au Hameau, Pau venait de repasser devant (26-21), quand soudain, Antoine Hastoy se faufila dans un intervalle, accéléra, feinta la passe, et d’un raffut élimina le dernier défenseur biarrot. Cet essai libéra clairement le Hameau et offrit une fin de match un peu plus paisible au public béarnais.

Le tournant du match : Le carton jaune reçu par Azariashvili

Alors que le BO venait de prendre neuf points d’avance (12-21), Luka Azariashvili recevait un carton jaune après une mêlée et laissait temporairement ses partenaires à quatorze. Dans la foulée, Pau enchaînait les séquences dans les 22 mètres adverses. Si la défense biarrote résistait bien dans un premier temps avec, notamment, deux ballons portés enterrés, elle y laissait une énergie incroyable, avant de rompre par la suite.

Le joueur : Jordan Joseph

On aurait pu citer Antoine Hastoy et ses 23 points inscrits cet après-midi. Mais on attribuera ce titre honorifique à Jordan Joseph. Déjà très en vue la semaine dernière, lors de son entrée face à Paris, le numéro huit béarnais a été excellent face au Biarritz olympique. D’abord, il inscrivit le premier essai de la Section à l’heure de jeu, lequel sonna la révolte de son équipe. Ensuite, il fut omniprésent en attaque (neuf courses avec ballon, un franchissement) et en défense (dix plaquages). Un match plein pour l’ancien joueur du Racing, qui montre que son acclimatation du côté du Hameau se passe bien.

La question: L'indiscipline du BO leur a-t-elle coûté le match ?

Sondage
1749 vote(s)
Oui
Non

La semaine dernière à Toulon, le Biarritz olympique s’était déjà fait remarquer par son indiscipline, puisqu’il avait été sanctionné à 17 reprises par M. Cardona. Samedi, face à la Section, le BO fut une nouvelle fois terriblement indiscipliné. Les partenaires de Steffon Armitage ont été pénalisés 18 fois, soit trois fois plus que Pau. Rédhibitoire.

Contenus sponsorisés