Icon Sport

La Rochelle, Racing 92, Lyon... L'analyse du sprint final dans la course au top 6

La Rochelle, Racing 92, Lyon... L'analyse du sprint final dans la course au top 6
Par Rugbyrama

Le 31/03/2022 à 17:01Mis à jour Le 31/03/2022 à 17:43

TOP 14 - Le sprint final est lancé ! Cinq rencontres restent à jouer pour chacune des équipes du Top 14 et la majorité d'entre elles peuvent encore rêver du fameux top 6, et de la qualification pour les phases finales en fin de saison. L'occasion pour la rédaction d'analyser ce sprint final, avec bien sûr un petit pronostic !

Montpellier : 1er avec 64 points

Situation au classement

On ne peut pas faire mieux. Montpellier est tout simplement le leader du championnat. Une première place acquise lors de la période internationale, lorsque le MHR a disputé ses matchs initialement reportés à cause du Covid-19. Malgré tout, les Montpelliérains, après une série de 10 matchs sans défaite en championnat, sont un peu revenus dans le rang dernièrement. Les protégés de Philippe Saint-André ont chuté contre Castres et Toulouse, et ont eu toutes les peines du monde à se défaire de Toulon et de Biarritz au GGL Stadium.

Calendrier

Top 14 - Calendrier Montpellier

Point fort : la position la plus avantageuse

C'est simple : à cinq journées de la fin, personne n'est mieux placé que Montpellier au classement. Deux points d'avance sur l'UBB, sept sur Toulouse, dix sur la sixième place, il faudrait une catastrophe pour voir Montpellier hors du top 6. La bataille se situe plus au niveau des deux premières places, pour se qualifier directement pour les demi-finales.

Point faible : une défense à blinder rapidement

Pas simple de trouver des points à redire sur le premier du championnat. Mais tout de même, au vu des deux dernières rencontres, contre Toulouse et Biarritz, un secteur est à améliorer rapidement : celui de la défense. À Ernest-Wallon, les Héraultais ont encaissé cinq essais, un fait rarissime cette saison. En suivant, c'est le dernier du championnat, Biarritz, qui s'est permis d'inscire trois essais en une mi-temps sur la pelouse du GGL Stadium. Si le MHR s'en est sorti face au BO, la défense est à resserrer.

Pronostic : Impressionnants, les Montpelliérains pourraient conserver la tête en fin de saison.

Union Bordeaux-Bègles : 2e avec 62 points

Situation au classement

Longtemps, l'UBB aura été leader du Top 14. Mais à cause d'une série noire, l'équipe de Christophe Urios a reculé au deuxième rang, mais reste dans la bataille aux demi-finales directes, avec Montpellier. Avec cinq points d'avance sur Toulouse, troisième, et un calendrier favorable, difficile d'imaginer l'UBB hors du top 6, à l'instar du MHR. Difficile même de ne pas imaginer les Girondins en demi-finale, même si de nombreux absents restent à déplorer.

Calendrier

Top 14 - Calendrier UBB

Point fort : une grande sérénité

Même avec la série de défaites, l'UBB comptait une telle avance au classement qu'on ne s'est pas inquiété outre-mesure en Gironde. Toujours dans le coup, les Bordelais comptent suffisamment de points pour être relativement tranquilles quant au top 6. L'objectif ici sera de garder la seconde place du classement, synonyme de demi-finale directe. Mais après la victoire à Paris, la machine semble relancée.

Point faible : les blessures

L'UBB est peut-être l'équipe la plus handicapée par les blessures ces dernières semaines. C'est d'ailleurs, avec l'absence des internationaux, ce qui a causé la série noire du début d'année 2022. Petti, Lamerat, Jalibert, Moefana, Buros, Ducuing, Uberti, Jolmès, Marais, Gimbert et Cazaux sont actuellement sur le carreau. Une infirmerie top remplie pour un club qui a besoin de forces vives en cette fin de saison. Cela complique grandement les choses pour les Girondins.

Pronostic : nous les voyons résister et finir deuxièmes du championnat.

Stade toulousain : 3e avec 57 points :

Situation au classement

Leader incontesté en début de saison, le Stade toulousain a connu une longue période de crise, due notamment aux doublons et à l'absence des nombreux internationaux qui composent l'effectif. Ainsi, on s'est même demandé si Toulouse allait sortir du top 6, et ainsi remettre en cause sa participation pour les joutes d'après-saison. Mais les Toulousains ont déjà éteint l'incendie en gagnant face à l'UBB et Montpellier, et ils ont enfin enchaîné en s'imposant sur le fil face à Lyon, pour le retour des internationaux. Ainsi, ils ont pu remonter jusqu'à la troisième place avant les cinq derniers matchs.

Calendrier

Top 14 - Calendrier Toulouse

Point fort : le retour des internationaux !

Le champion en titre ne l'est pas pour rien. S'il y a eu, c'est vrai, cette période creuse en début d'année 2022, les protégés d'Ugo Mola vont pouvoir désormais compter sur leurs internationaux pour la fin de saison. En plus, on ne parle pas de petits noms, mais bien d'Antoine Dupont, Romain Ntamack, Julien Marchand, Cyril Baille, Peato Mauvaka, François Cros, Anthony Jelonch ou encore Thomas Ramos, tous devenus chelemards. Avec son armada retrouvée, le Stade toulousain fait très peur.

Point faible : le calendrier

Comme plusieurs équipes au sein de ce top 6, Toulouse possède un calendrier défavorable en cette fin de saison, avec trois déplacements pour deux seules réceptions. Mais en plus, il n'y aura rien de facile pour les Hauts-Garonnais. Les deux déplacements de suite, à Castres et à Toulon, seront périlleux et pourraient mettre le club dans l'urgence en cas de défaites. Derrière, c'est en plus La Rochelle, qui viendra à Ernest-Wallon, avec des ambitions de top 6. Pour finir, Toulouse affrontera Brive, puis Perpignan, deux équipes qui risquent de jouer leur survie dans les dernières journées et qui pourraient être mortes de faim. Tout cela est d'autant plus compliqué que Toulouse a aussi la Champions Cup à jouer.

Pronostic : là non-plus, pas de changement, Toulouse pourrait échouer à quelques petits points de l'UBB après s'être refait la cerise

Stade rochelais : 4e avec 54 points

Situation au classement

Cela fait maintenant plusieurs mois que le Stade rochelais gravite autour de la sixième place du classement. Désormais au coude-à-coude avec Castres et Lyon, juste devant le Racing 92, les Rochelais sortent d'un succès précieux face aux Franciliens, qui leur a permis d'atteindre cette quatrième place. Tout se jouera dans les dernières journées, et chaque point sera plus qu'important pour les Maritimes, qui ont alterné le très bon et le très moyen ces dernières semaines.

Calendrier

Top 14 - Calendrier La Rochelle

Point fort : Marcel Deflandre

Connue pour son ambiance surchauffée et réputée imprenable, l'enceinte du club maritime est un des atouts a exploiter en cette fin de saison. Seulement battus par Montpellier et Toulouse à domicile cette saison, les Rochelais sont, en général, plutôt propres sur leur pelouse. L'exemple le plus récent est cette victoire 19-0 face à un Racing rendu muet par la muraille jaune et noir. En recevant Perpignan et le Stade français dans les prochaines semaines, les Maritimes seraient bien inspirés de poursuivre en ce sens.

Point faible : des buteurs peu précis

Même si Ihaia West a réalisé une très belle performance face au Racing 92, réalisant un 100% face aux perches, La Rochelle est l'équipe la moins en réussite au niveau des tirs au but cette saison. Que ce soit West, Plisson ou encore Popelin, les statistiques sont éloquentes : 75% de réussite pour Popelin, 72,2% pour West, 50% pour Plisson. Ce qui donne une réussite générale de 66,9%, soit la pire de Top 14.

Pronostic : Trois déplacements périlleux et La Rochelle pourrait glisser à la sixième place.

Castres : 5e avec 54 points

Situation au classement

À la lutte pour le podium, les Castrais ont un peu chuté à cause des défaites face au Racing 92 et à Brive. Mais il n'empêche que Thomas Combezou et les siens restent bien placés pour la suite des événements, avec trois réceptions à venir. Toutefois, il est à noter que la défaite contre Brive doit engendrer un sursaut d'orgueil chez les Tarnais, à l'heure du derby contre le Stade toulousain samedi. Un succès leur permettrait de passer devant les Hauts-Garonnais.

Calendrier

Top 14 - Calendrier Castres

Point fort : capable de battre tout le monde

C'est une rengaine qui revient souvent, peut-être même un cliché, mais le Castres olympique est une équipe que personne n'aime affronter. Capable de faire déjouer n'importe quelle formation du championnat, Castres est redoutable par son état d'esprit : celui de ne jamais rien lâcher. Bien connus pour être accrocheurs, les Tarnais ne devraient pas déroger à leur réputation en cette fin de saison. Autre point fort, ils disposent d'un calendrier plutôt favorable, avec les réceptions de Toulouse, Clermont et Perpignan, mais aussi des déplacements à Biarritz et à Pau, deux équipes du bas de tableau.

Point faible : l'absence d'Urdapilleta

Pronostic : Solide, Castres pourrait aller chercher la quatrième place.

Lyon : 6e avec 54 points

Situation au classement

Sur le podium à la fin du mois de février, les Lyonnais ont lentement glissé au classement après les matchs en retard et la 21e journée. Désormais sixièmes, ils restent à égalité de points avec Castres et La Rochelle devant eux. La défaite à Toulouse dans les dernières minutes n'a pas arrangé leurs affaires et ils comptent sur leurs trois réceptions en fin de saison pour relever la barre et aller chercher la qualification.

Calendrier

Top 14 - Calendrier Lyon

Point fort : du jeu, du jeu, du jeu !

La ligne de trois-quarts du Lou est sûrement une des plus redoutables de Top 14. Il n'y a qu'à voir le jeu flamboyant déployé par les hommes de Pierre Mignoni ces dernières semaines pour s'en rendre compte. Avec un Pierre-Louis Barassi en forme, un Baptiste Couilloud en pleine confiance, un Josua Tuisova inarrêtable où encore des atouts comme Léo Berdeu, Toby Arnold ou Davit Niniashvili, Lyon brille et pourrait s'appuyer sur la ligne arrière pour faire des différences.

Point faible : manque d'efficacité

Même si elle est flamboyante et qu'elle a été à l'origine d'actions de génie, cette ligne de trois-quarts lyonnaise a un problème, comme l'ensemble de l'équipe. Contre Clermont et Toulouse notamment, le manque d'efficacité dans les zones de marque s'est fait énormément sentir, et a coûté la victoire aux Rhodaniens. Un détail à corriger absolument en cette fin de saison, où il n'est plus envisageable de lâcher le moindre point en vue de la course au top 6.

Pronostic : nous voyons le LOU finir hors du top 6, notamment à cause de son calendrier défavorable. Septième.

Racing 92 : 7e avec 51 points

Situation au classement

Le Racing 92 est-il à sa place ? Au vu de ses performances, sûrement. Mais on ne peut s'empêcher de penser que l'armada ciel et blanche peut (doit ?) figurer plus haut dans le classement du Top 14. À la lutte pour la sixième place, les Racingmen sont pour l'instant hors du coup, la faute à une nouvelle défaite décevante sur la pelouse de La Rochelle, dans un match où ils n'ont marqué aucun point ! Un fait incroyable pour une équipe reconnue pour sa puissance offensive.

Calendrier

Top 14 - Calendrier Racing 92

Point fort : le talent

On ne les surnomme pas les Galactiques pour rien, ces Racingmen. Dans l'effectif du Racing 92, on ne compte plus les joueurs au grand talent, capables de faire basculer le sort d'une rencontre à eux seuls. Des talents qui font que le Racing 92 restent craint, malgré sa mauvaise passe et peut résolument viser plus haut. Finir la saison hors du top 6 serait même vécu comme un véritable cataclysme.

Point faible : la mêlée

On la croyait en meilleure forme, mais face à La Rochelle, la mêlée du Racing 92 a de nouveau pris une leçon. À tel pour que Ali Oz, mis au supplice par Dany Priso, a dû céder sa place dès la 25e minute de jeu sur la pelouse de Deflandre. De quoi forcément inquiéter du côté de la capitale, parce que si l'adage "sans mêlée, pas de victoire" est de moins en moins vrai dans le rugby moderne, il n'empêche que la conquête joue un rôle capital dans le résultat final d'un match.

Pronostic : le Racing pourra sauver sa tête de justesse ! Cinquième.

Clermont : 8e avec 48 points

Situation au classement

Équipe la plus mal placée parmi les prétendants, Clermont a six points de retard sur la sixième place. Il faudra donc réaliser une très grosse fin de saison pour espérer griller la politesse aux équipes de devant et ainsi participer aux phases finales. Solides à domicile, les Clermontois ont, eux aussi, trois réceptions à gérer lors des cinq ultimes rencontres. De quoi entrevoir de l'espoir ?

Calendrier

Top 14 - Calendrier Clermont

Point fort : des avants conquérants

Les mauls, la mêlée et la touche sont des secteurs de jeu de base dans le rugby. Et ce sont précisément les points forts de l'ASM. À l'image du match contre Lyon, les Jaunards savent s'appuyer sur la puissance de leurs avants pour concasser leurs adversaires et ainsi se sortir de matchs pièges. Contre Brive, Castres, et Montpellier notamment, la solidité du pack clermontois pourrait faire la différence si les conditions de jeu s'y prêtent.

Point faible : une défense friable

C'est le point noir de la formation de Jono Gibbes : trop de points et d'essais sont encaissés par la formation auvergnate. Cela fait que les matchs de l'ASM sont souvent très serrés et que, mis à part la rencontre face à Perpignan, Clermont doit piocher dans ses ultimes réserves pour s'imposer. Encore en vie, Clermont doit clairement resserrer les rangs derrière.

Pronostic : Clermont manque d'armes et pourrait même se faire dépasser par Toulon en fin de saison. Huitième ou neuvième.

Selon-vous, quel club ne se qualifiera pas ?

Sondage
11765 vote(s)
Clermont
Racing 92
Lyon
Castres
La Rochelle
Toulouse
Bordeaux-Bègles
Montpellier
Contenus sponsorisés