Icon Sport

Les Rochelais enchainent, Toulon plus que jamais dans le dur

Les Rochelais enchainent, Toulon plus que jamais dans le dur

Le 24/10/2021 à 22:57Mis à jour Le 24/10/2021 à 23:43

TOP 14 – Le Stade Rochelais décroche un troisième succès consécutif après sa victoire, ce dimanche en clôture de la 8ème journée, face au RC Toulon (39-6). Les Maritimes sont en plus récompensés du point de bonus offensif, face à un RCT impuissant et bien trop indiscipliné.

S’il fallait encore un match référence à ces Rochelais, finalistes malheureux du dernier TOP 14 et de la dernière Champions Cup, cette victoire face au RCT fera surement office de bel outil pour confirmer le regain de confiance. Car ce Stade Rochelais a montré des forces et une qualité collective qu’on lui connaissait la saison passée et qui n’avait pas encore été véritablement observées sur ce début de saison. Et ce à l’image de son ouvreur Ihaia West, précis dans ses coups de pied (6 sur 7), et plus que précieux dans le jeu courant.

Preuve(s) supplémentaire(s) de ce rôle décisif de l’ouvreur néo-zélandais dans ce troisième succès consécutif des Maritimes, ces deux essais en première période pour permettre à La Rochelle de mener 17 à 6 à la pause, en ayant justement marquer les 17 points… D’abord en venant bonifier un contre en touche, profitant par la suite d’une mésentente de la défense toulonnaise sur une charge de Danty et un ballon arraché par Paia’aua mais mal remisé (8e), et d’une belle prise d’intervalle sur un service de Kerr-Barlow en sortie de mêlée (32e).

Des erreurs rédhibitoires pour les Toulonnais

On ne peut cependant pas reprocher un manque d’engagement de la part des Toulonnais, juste de l’impuissance face à l’une des meilleures défenses du championnat, face à des Rochelais qui ont eu tout bon et qui ont déroulé minutieusement leur jeu. Il y a eu des erreurs rédhibitoires ainsi qu’une fâcheuse indiscipline, caractérisée par ce carton jaune contre Duncan Paia’aua (60e), 13 pénalités concédées, plus de 25% de plaquages manqués et une touche en souffrance à l’image de Beka Gigashvili qui a fait ce qu’il a pu au poste de talonneur, lui le pilier de formation... L’essai justement refusé à la 75e minute à Atila Septar – pour un en-avant d’Aymeric Luc – n’a fait que renforcer la frustration et la déception des hommes de Patrice Collazo, qui ont scoré sur une pénalité de Thomas Salles des 55m (15e) et par un autre coup de pied d’Anthony Belleau avant la pause (40’+2). Plus rien ensuite.

Et ce à l’inverse des Rochelais qui ont marqué trois essais supplémentaires après la mi-temps, pour aller chercher ce point de bonus offensif. Sur deux finitions similaires tout en puissance après des pénaltouches, par Uini Atonio (57e) et Will Skelton (63e) qui n’avait encore jamais marqué en TOP 14. Puis en toute fin de rencontre, après la sirène et malgré le score acquis, par Jules Favre à la réception d’une passe au pied de Brice Dulin (80’+2).



Plus d'informations à suivre...

Contenus sponsorisés