Icon Sport

L'antisèche : Toulon, ces guerriers conquérants

L'antisèche : Toulon, ces guerriers conquérants

Le 01/10/2022 à 19:32Mis à jour Le 01/10/2022 à 20:23

TOP 14 - En s'appuyant sur une conquête de très haut niveau et un collectif appliqué, le RCT a plié la rencontre en une période. Pau de son côté a relevé la tête en deuxième mi-temps mais n'a pas pu revenir dans le match.

Le match :

Faire de la faiblesse le week-end précédent, un atout sept jours plus tard, voilà le sort d'une grande équipe. Horribles en touche à Aimé-Giral, les coéquipiers de Charles Ollivon ont littéralement brillé dans cet exercice au Hameau. Pour preuve, deux des quatre essais inscrits en première période sont issus de touches bien conduites. Emportant d'abord avec aisance la défense paloise sur plus de 25 mètres avec Étrillard à la tombée, Toulon a réédité la performance de l'autre côté du terrain par Gigashvili, trois minutes plus tard. Une conquête pleine puisqu'ils ont été quasi-irréprochable en mêlée également. Wainiqolo, tout en évitement et Alainu'uese, tout en puissance, ont aussi inscrit leurs noms au tableau de marque. Pau de son côté n'a pas su répondre dans l'engagement. Si Laporte a permis à la Section de marquer sur l'une de ses rares incursions, les hommes de Piqueronies ne pourront pas s'appuyer sur cette première mi-temps pour progresser.

Au retour des vestiaires, le niveau s'est un peu plus équilibré. S'il faut avouer que Toulon semblait mettre moins d'intensité, il faut saluer le regain palois. Plus d'occupation et de maîtrise balle en main, ils ont inquiété lors d'une séquence la défense varoise qui a tenu bon. Bien que Pau se remet sur le droit chemin, Paillaugue, auteur d'un sans-faute, punit l'indiscipline adverse en ajoutant trois points. Logiquement au vu de la physionomie du second acte, Pau finit par marquer un deuxième essai par Youri Delhommel, qui s'extrait du maul. Après l'intensité de la première période, la fin de match n'aura pas été plus prolifique. Toulon remporte logiquement la rencontre après une première mi-temps largement à sa faveur.

L'homme : Isa, un temps d'avance

Important dans le système varois depuis plusieurs années maintenant, l'Argentin a encore permis à son équipe de jouer dans la sérénité contre Pau. Le Puma est toujours précis dans la conservation du ballon, intelligent dans le placement lorsque son équipe attaque et dans l'anticipation défensive, grâce à une superbe lecture du jeu. L'une de ses forces que l'on a pu à nouveau observer, c'est sa capacité à gagner des duels. Que ce soit frontalement ou dans l'évitement, les un contre un sont très régulièrement un calvaire pour son vis-à-vis. Une palette technique et une force physique qui font de lui l'un des tout meilleurs joueurs du championnat et un bonheur pour le duo Azema-Mignoni.

L'arbitrage vidéo : vérification sur le fil

Le temps d'une minute, une incompréhension a parcouru les travées du Hameau. Alors que l'essai de Clément Laporte est bien accordé et que Zach Henry a transformé, Ihaia West va taper le renvoi mais M.Ramos stoppe l'élan de l'ancien Rochelais. Sans doute appelé par l'arbitre vidéo, il se dirige vers l'écran géant. Deux minutes s'écoulent pour revérifier l'action mais sans changement de décision au final. En échangeant avec Romain Poite à la fin de la rencontre, ce dernier nous a confirmé que c'est une nouveauté cette saison. L'arbitre a donc jusqu'au renvoi de l'équipe qui a encaissé l'essai pour revérifier et potentiellement revenir sur sa décision.

La question : Toulon tient-t-il son match référence ?

Très propre en touche, appliqué en mêlée allant même en prendre quelques unes aux Palois, le RCT a montré ce samedi une maîtrise globale que l'on avait pas encore vu depuis le début de saison. Autre point, l'aspect défensif a été intéressant puisqu'ils ont su maintenir plusieurs assauts palois, même si un essai a finalement été encaissé.

Toulon tient-t-il son match référence ?

Sondage
2933 vote(s)
Oui
Non
Contenus sponsorisés