Icon Sport

Danty : "On peut dire que la saison est lancée, mais on ne va pas s'enflammer non plus"

Danty : "On peut dire que la saison est lancée, mais on ne va pas s'enflammer non plus"
Par Jérôme Prevot via Midi Olympique

Le 17/10/2021 à 12:34Mis à jour

TOP 14 - Les Rochelais ont gagné leur premier match à l'extérieur à La Rochelle (8-6). La recrue internationale Jonathan Danty y voyait un vrai motif de soulagement après un début de saison compliqué. Il s'agit de la deuxième victoire de suite des hommes de Ronan O'Gara.

Cette victoire à Brive, où La Rochelle a peu gagné depuis la remontée, ça doit être une sacrée satisfaction, non ?

Oui, vous avez pu voir l'intensité de cette rencontre, même si au final, il n'y a pas eu beaucoup de jeu, mais je vous assure que ça a pas mal tapé. C'était plutôt deux grosses défenses face à face. Mais pour nous, c'était la première victoire à l'extérieur de la saison. Donc, ça faut du bien.

Pourquoi tant de fautes techniques dans cette rencontre serrée ?

Peut-être parce qu'il y avait de la frustration, chez nous en tout cas. On a commencé par manquer cinq contre un, on ne savait pas qui devait prendre la balle, on a fini par faire un en-avant alors qu'il y aurait dû y avoir essai en coin. Peut-être que nous n'étions pas en confiance, peut-être aussi que le rythme était difficile parce que les phases de combat étaient rudes.

Vous avez largement dominé la deuxième mi-temps et pourtant vous vous êtes fait peur...

Oui, peut-être que nous avons fait des mauvais choix, peut-être que nous avons trop déplacé le ballon dans leurs 22 mètres et face à une "rush défense", c'est toujours compliqué. Je pense que nous sommes encore en début de saison et que nous sommes encore loin de note niveau réel.

Quel fut à votre avis le tournant de ce match ?

Pour moi, ce sont les dix dernières minutes. Après notre essai, on a tout fait au mental et puis il y a eu ce coup de pied en touche de Brice qui a provoqué cet en-avant de Muller. Ça nous a laissé la possession dans ces derniers instants cruciaux.

Mine de rien, vous avez dû jouer à treize en première période....

Disons que nous avons su faire le dos rond dans les vingt dernières minutes du premier acte. Prendre deux cartons, ce n'est pas la meilleure façon de se préparer à gagner, mais ça nous a poussé à faire preuve de caractère et de la solidarité.

Que pouvez-vous nous dire sur votre supériorité dans le jeu au sol où vous avez glané une kyrielle de pénalités ?

Ça a récompensé un gros travail de grattage. On savait que Brive avait de gros porteurs de balles pour attaquer la ligne d'avantage, mais que les soutiens étaient parfois en retard. On a pu ainsi récupérer quelques pénalités et ça nous a fait du bien, même si en face, ils avaient aussi de bons gratteurs comme Saïd Hirèche.

Top 14 - Jules Plisson (La Rochelle) a été en grande difficulté sur ses tentatives face aux perches à Brive

Top 14 - Jules Plisson (La Rochelle) a été en grande difficulté sur ses tentatives face aux perches à Brive Icon Sport

Comment avez-vous vécu la situation de Jules Plisson, en échec dans les tirs au but, chambré par le public et remplacé par les entraîneurs ?

C'est dommage que ça se soit passé comme ça pour lui. Avec le Stade Français, il avait manqué une pénalité dans ses cordes ici et le public s'en est souvenu. Après, nous avons tous des profils différents, moi personnellement, la pression me motive. Jules traverse une période délicate mais tout le monde sait ce qu'il vaut. Il a été très bon et je pense qu'il a encore beaucoup de bonnes choses à faire. Et moi j'ai confiance en lui.

Sur le plan comptable, on a le sentiment que cette première victoire à l'extérieur remet La Rochelle dans le bon rythme...

Oui, on peut dire que la saison est lancée. Après, on ne va pas s'enflammer non plus. Disons qu'on va essayer de monter en puissance.

Contenus sponsorisés