Icon Sport

Sinzelle : "La Rochelle n’a pas tout fait pour me retenir"

Sinzelle : "La Rochelle n’a pas tout fait pour me retenir"
Par Midi Olympique

Le 11/08/2022 à 13:42Mis à jour Le 11/08/2022 à 16:37

TOP 14 - De retour à Toulon cet été, le trois-quarts polyvalent Jérémy Sinzelle revient sur les coulisses de son départ de La Rochelle. Alors qu'il lui restait une année de contrat, il révèle qu'il en "attendait plus" de la part des Rochelais. À 32 ans, il regrette aussi le fait que le rugby soit pour lui devenu du business, où la médiatisation conduit parfois à un manque de naturel.

Après cinq saisons du côté de La Rochelle, Jérémy Sinzelle avait cerné très tôt cette année qu'il n'allait pas rester du côté de la Charente-Maritime. Une envie révélée par Midi Olympique en février, en évoquant un possible retour à Toulon, son club formateur. Une information vivement démentie par le club en suivant. Mais au bout du feuilleton, le couteau-suisse a bel et bien rejoint la rade pour trois ans. "Je savais que c’était la fin avec La Rochelle dès janvier", confirmait le principal intéressé, dans un long entretien accordé à Midi Olympique.

L'ancien Parisien, qui ne fait pas dans la langue de bois, revenait quelque peu sur les circonstances de son départ. Lui en veut un peu à La Rochelle, qui "n’a pas tout fait pour (l)e retenir", alors qu'il lui restait un an de contrat. Aussi, Sinzelle semblait en conflit avec son entraîneur Ronan O'Gara à la fin de la saison. "Je n’ai pas de regret, clamait-il. Disons… J’attendais un peu plus de La Rochelle. Je ne dis pas que ça a été un manque d’affection, mais j’aurais voulu que des personnes prennent un peu plus un parti sur certains points".

Résultat : Sinzelle s'engageait finalement avec le Rugby Club Toulonnais, son club formateur. "On m’a fait sentir que c’était plus facile que je m’en aille et que je m’engage dans un nouveau projet. Je n’avais pas envie d’être là pour être là, pour faire de la figuration. La pelouse n’est pas plus verte à La Rochelle qu’ailleurs. Mais, c’est incroyable de rentrer à Toulon. Le destin a bien fait les choses." À 32 ans, il paraphait un contrat de trois ans sur la rade et tournait finalement définitivement la page avec son aventure rochelaise. La boucle est désormais bouclée.

Retrouvez l'intégralité de l'entretien avec Jérémy Sinzelle sur midi-olympique.fr

Contenus sponsorisés