Icon Sport

Clermont : la machine enfin lancée ?

Clermont : la machine enfin lancée ?
Par Rugbyrama

Le 23/10/2021 à 16:48Mis à jour Le 23/10/2021 à 17:08

TOP 14 - Pour cette huitième journée de TOP 14, Clermont a remporté une deuxième victoire consécutive 42-20 (bonus offensif) face à la Section Paloise. Après un début de match plus que poussif, le club auvergnat a livré une prestation bien plus aboutie en seconde période et démontre sa progression au contact de Jono Gibbes, tout en poursuivant sa remontée au classement.

Si la victoire en terre montpelliéraine la semaine passée s’était jouée à peu, sur la toute dernière action de la rencontre, Clermont a une fois encore balbutié son rugby face à une très valeureuse Section Paloise. Mais au retour des vestiaires, des Auvergnats transfigurés ont inscrit cinq essais, pour aller chercher le bonus offensif. Lancée dans une série positive, l’équipe auvergnate valide tout de même sa progression et laisse à penser que la machine est peut-être enfin lancée…

Si le résultat comptable est clairement bien présent, il faudra repasser pour voir la constance tant recherchée par Jono Gibbes. Clermont a souffert en première période, en se montrant très approximatif dans son jeu, face à une valeureuse équipe de Pau. Rapidement privé de Camille Lopez, touché à la hanche et remplacé par Michet, Clermont a eu beaucoup de mal à sortir de son camp sous la pression béarnaise. Pourtant privée de munition en touche, la Section a tenté de développer du jeu, trouvant la faille à la demi-heure de jeu sur une percée de Vatubua, relayé par Maddocks, qui offrait une passe imparable pour le Bail.

Mené 3-13, et déjà dos au mur, Clermont a enfin pu développer ses premières offensives en fin de premier acte, mais avec toujours peu d’impact et buttant sur une défense adverse bien organisée. Parra profitait tout de même s’une ultime pénalité pour réduire l’écart à la pause, 6-13. Si Jono Gibbes a demandé du temps pour prendre la mesure de son travail sur sa nouvelle équipe, il a déjà imprimé son caractère à un groupe clermontois, qui se devait de réagir en éclaboussant la seconde période par du jeu vif et alerte…

Une ASM encore bien trop brouillonne sur ses nouveaux principes de jeu.

Les murs du Michelin ont certainement tremblé à la pause et c’est une nouvelle équipe qui est revenue sur la pelouse pour renverser la rencontre. Clermont a tout emmené sur son passage, et inscrit cinq essais au retour des vestiaires, par Iturria, Raka (à deux reprises), Desseigne et Penaud, inscrivant la bagatelle de 36 points et validant un bonus offensif qui semblait inespéré à la pause. En face Pau n’a plus existé et a subi dans les grandes largeurs la furia clermontoise.

Top 14 - Kotaro Matsushima (Clermont)

Top 14 - Kotaro Matsushima (Clermont)Icon Sport

Courageuse et joueuse, la Section a tout de même inscrit un second essai en toute fin de rencontre, par Vatubua, qui n’a pas privé l’ASM d’un bonus offensif précieux. Une équipe clermontoise, irrésistible et méconnaissable par rapport à son début de rencontre, qui devra tout de même encore trouver des réglages sur plusieurs secteurs de jeu, en particulier les ballons sur renvoi. Mais pour l’heure, Clermont va savourer le plaisir de gagner à nouveau deux matchs de suite, pour la première fois depuis l’hiver dernier.

Ce second succès de rang donne de l’air aux Clermontois qui remonte peu à peu au classement, avec une 6eplace provisoire en attendant les autres matchs de la journée (18 points), un peu plus conforme avec leurs ambitions. Une victoire qui fait également du bien, avant un nouveau déplacement difficile des Clermontois à Bordeaux, samedi prochain (21h05). Pour la Section, c’est une troisième défaite de rang, et une 10e place (14 points) qui ramène les Béarnais dans le quotidien de la lutte pour le maintien. Dès-lors, c’est un retour compliqué à domicile qui s’annonce samedi prochain (15h) avec la réception du Stade-Français, pour une rencontre une fois encore capitale.

Contenus sponsorisés