Icon Sport

Gillham : "La supériorité toulousaine était manifeste, nous avons donc décidé de ne rien faire"

Gillham : "La supériorité toulousaine était manifeste, nous avons donc décidé de ne rien faire"
Par Rugbyrama

Le 22/05/2022 à 19:51Mis à jour Le 22/05/2022 à 20:10

TOP 14 - C'est la fin d'un feuilleton qui aura duré une journée. Après l'affrontement entre Brive et Toulouse ce samedi soir, quelques interrogations sont apparues après que Toulouse a joué avec un joueur en trop durant quatorze secondes. Le président briviste, Simon Gillham s'explique sur cette affaire qui aura fait grand bruit.

Les critiques ont plu au sujet des Brivistes après une possible réclamation déposée auprès de la LNR. Cette possibilité a été évoquée dans la matinée de dimanche, mais au final, seule une simple signalement a été éffectué. Le président corrézien, Simon Gilham, s'explique : "Ce qui s’est passé, c’est que nous avons signalé à la LNR cette supériorité numérique samedi soir, par précaution. Il fallait le faire à ce moment-là. Nous avons respecté une certaine procédure, il fallait même payer pour ça. Après, nous sommes allés nous coucher et dimanche matin, nous avons examiné la situation, nous avons pris conscience qu’il n’y avait rien à dire.

La supériorité toulousaine était manifeste, nous avons donc décidé de ne rien faire, nous avons retiré notre signalement. Nous ne pouvions qu’admirer la performance des Toulousains qui étaient meilleurs que nous sur le terrain. J’ai appelé Didier Lacroix qui m’a remercié. Je pense qu’on pourrait juste parler de cette histoire au quatrième arbitre, pas plus."

De ce fait, la victoire toulousaine est bien confirmée. Brive devra lutter pour son maintien jusqu'à la dernière journée, sur le terrain du Stade français.

Contenus sponsorisés