Icon Sport

Barlot : À Castres, "tous les coéquipiers se filent pour leurs potes, pour leur maillot"

Barlot : À Castres, "tous les coéquipiers se filent pour leurs potes, pour leur maillot"
Par Rugbyrama

Le 21/06/2022 à 17:06Mis à jour

TOP 14 - À une marche de passer d'une superbe saison à une saison historique, Gaëtan Barlot s'est exprimé après la victoire de son CO face à Toulouse. Dans un entretien au Midi Olympique, il admet que la conquête aérienne n'était pas le point fort du club tarnais mais qu'en revanche le manque de courage et l'inimitié ne faisait pas parti de leur langage.

Acteur privilégié et pierre angulaire dans l'effectif tarnais, le talonneur Gaetan Barlot est aussi et surtout l'un des leaders. Un patron de jeu qui un avait perdu de son éclat puisque le président du CO l'avait mis sous pression à quelques jours de la rencontre : "Devant, ils (Toulouse) ont des internationaux dans toutes les lignes. Mais n’en a-t-on pas nous aussi ? Je pense que nous avons un rendez-vous important en première ligne. Il y a des leaders qui ne nous ont pas assez montré de choses ces dernières semaines. Je pense à vous, Wilfrid (Hounkpatin) et Gaëtan (Barlot). J’attends plus de vous. Les phases finales, c’est le moment de se transcender, d’atteindre son meilleur niveau et je compte sur vous, les anciens, pour leur montrer. Vous allez défendre comme des chiens, c’est votre force."

Un message auquel l'international (4 sélections) a répondu dans les colonnes de Midi Olympique. "Le président m’avait envoyé une petite pique, oui… Mais voilà, ça fait partie du taf, ça ajoute une petite pression supplémentaire et c’est finalement une très bonne chose puisque dans un match important comme ça, ça permet de se transcender. En plus, je jouais contre mes deux concurrents directs à mon poste en équipe de France ! Dans cette demi-finale, le club avait tout à gagner, et c’était la même chose pour moi à titre individuel car la pression était sur les autres."

Une victoire plus tard et voilà que le jeune Barlot pourrait décrocher son premier Brennus si Castres s'impose vendredi face à Montpellier.

La mauvaise conquête castraise, son absence avec les Bleus au Japon : retrouvez l'intégralité de l'entretien de Gaëtan Barlot !

Contenus sponsorisés