• Top 14 - Castres olympique -  Florent Vanverberghe
    Top 14 - Castres olympique - Florent Vanverberghe
  • Top 14 - Après sa victoire contre Clermont sur le score 26-22, Castres poursuit sa série d'invincibilité à domicile (25 matchs)
    Top 14 - Après sa victoire contre Clermont sur le score 26-22, Castres poursuit sa série d'invincibilité à domicile (25 matchs)

Vanverberghe : "On peut dédier la victoire à Levan Chilachava et Quentin Walcker"

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - Après la difficile victoire des Castrais, Florent Vanverberghe s’est livré sur la performance magistrale de Levan Chilachava et Quentin Walcker. Pour le deuxième ligne du CO, le mental des Olympiens a fait la différence.

Florent, le vent vous a-t-il rendu fou cet après-midi ?

Ça a été dur de le dompter. Je crois que les deux équipes ont eu leur mi-temps et au final ça a souri pour nous c’est ce qu’il faut retenir. On a beaucoup combattu, on a des coups gagnants qu’il aurait fallu mettre au fond pour se mettre à l’abri. Je ne citerai personne (rires)… Il faudra qu’on se paye un peu plus à l’avenir.

Êtes-vous satisfait de la prestation défensive ?

Je pense que Clermont est une très belle équipe venue pour faire un coup ou au moins ramener un point. Il y a eu quelques brèches mais défensivement on a été solide, on a un jeu offensif à peaufiner. Mais il y a du positif, notamment dans la mentalité et la cohésion. Et c’est pour cela qu’on gagne le match. Au CO il y a une base et des fondations qu’on essaie de perpétuer d’année en année. Ces matchs comme ça vont nous permettre de solidifier ces bases-là.

En parlant des coups gagnants, il y a ces deux situations à deux contre un. Quel est votre sentiment ?

Il faudra demander aux concernés pourquoi ils n’ont pas bien exécuté leurs deux contre un (rires) ! Il y a des choix qui sont faits mais derrière on a réagi et c’est ce qui importe.

Top 14 - Après sa victoire contre Clermont sur le score 26-22, Castres poursuit sa série d'invincibilité à domicile (25 matchs)
Top 14 - Après sa victoire contre Clermont sur le score 26-22, Castres poursuit sa série d'invincibilité à domicile (25 matchs)

Un mot sur l’indiscipline qui a failli vous coûter cher en fin de match. Quel est votre regard sur ce point noir ?

On a été dominé en conquête, ce qui a amené des pénalités. En deuxième période, on a réussi à revenir avec une conquête et une discipline meilleure. On a réussi à garder la tête froide et c’est le plus important. Je pense qu’on est en progression malgré tout, on ne s’échappe pas. On sait que c’est un point à améliorer. Il faut qu’on ait une bonne image au niveau des arbitres. Ce n’est pas parfait.

L’entrée de Levan Chilachava est-elle le tournant du match ?

L’entrée de Levan nous reboost franchement ! On sait qu’on peut toujours compter sur lui c’est un joueur exceptionnel sur le terrain notamment en mêlée. Il fait une sacrée rentrée, on peut lui dédier la victoire, lui et Quentin Walcker. J’ai eu la chance de l’idolâtrer quand il jouait à Toulon et quand j’étais ramasseur de balles ! On se taquine tous les deux et c’est une belle personnalité dans le groupe.

Benjamin Urdapilleta vous a également portés…

Benja’ c’est la classe sûr et en dehors du terrain. Il est toujours décisif dans les moments durs et c’est pour moi la définition d’un grand joueur. Il a atteint un niveau incroyable ce qui lui a permis de revenir avec l’Argentine. C’est une vraie chance de l’avoir.

Propos recueillis par Clément Labonne