Icon Sport

Perpignan en démonstration contre le Racing 92

Perpignan en démonstration contre le Racing 92

Le 05/03/2022 à 18:55Mis à jour Le 05/03/2022 à 19:31

TOP 14 - Au terme d'un match maîtrisé, Perpignan s'est imposé contre le Racing 34-13. Avec quatre essais marqués pour un seul encaissé, les Catalans empochent un précieux point de bonus défensif dans la lutte pour le maintien. Le Racing 92, de son côté, s'incline pour la première fois depuis six matchs en championnat.

Perpignan est décidément très solide dans son stade d'Aimé-Giral. Un mois après avoir fait tomber le champion de France en titre, les Catalans se sont offert le scalp du quatrième du classement : le Racing 92. En s'appuyant sur une défense très solide et sur une attaque de feu, les Catalans ont fait plier les Franciliens. Grâce à cette victoire bonifiée, l'Usap est plus que jamais dans la course pour le maintien. Au contraire, le Racing marque le pas après 6 victoires consécutives en championnat. Sous le soleil d’Aimé-Giral, Catalans et Franciliens avaient des fourmis dans les jambes. Et après un round d’observation d’une dizaine de minutes dans lequel les deux équipes ont accumulé les en-avant, le jeu s’est débridé. Perpignan et le Racing ont décidé de jouer tous les ballons et d’imposer de grosses séquences. Un scénario ou les attaques ont pris le pas sur les défenses.

Et dans ce contexte, ce sont les locaux qui ont su tirer leur épingle du jeu. En l’espace de 3 minutes, les Catalans ont fait plier les hommes de Laurent Labit. Après une séquence de jeu où le ballon a changé de main à plusieurs reprises, c’est Mamea Lemalu, en force près de la ligne, qui a inscrit le premier essai de la rencontre. Sur le renvoi, c’est le talonneur Lam qui a trouvé la faille en bordure de ruck. Après une percée de 60 mètres et plusieurs fixations, c’est Delguy, trouvé sur l'aile droite, qui a marqué le deuxième essai de la rencontre. En deux actions, les Usapistes prenaient 12 points d’avance et regagnaient les vestiaires avec le plein de confiance.

Perpignan ultra réaliste

La deuxième période s’est révélée être une copie conforme de la première au niveau des intentions de jeu. Vexé, le Racing a tenté de réagir en début de seconde période en faisant rentrer une grande partie de son banc. Une tactique qui s’est avérée payante puisque Tanga a inscrit le premier essai des « ciel et blanc » à l’heure de jeu. En revenant à 4 points, les Racingmen pensaient avoir fait le plus dur. Mais c’était sans compter sur la furia catalane. Après avoir repris sept points d’avance grâce à une pénalité de Tedder, Perpignan a passé la vitesse supérieure. En deux incursions dans les 22 mètres adverses, les hommes de Patrick Arlettaz ont inscrit deux nouveaux essais, en seulement 7 minutes, pour sécuriser la victoire et aller chercher un précieux point de bonus défensif.

Si les Catalans ont semblé maîtriser cette rencontre, notamment grâce à une très grosse défense et une omniprésence dans les rucks, c’est bien sa capacité à scorer qui a impressionné. Les « sang et or » ont quasiment marqué un essai lors de chaque incursion dans les 22 mètres adverses. L’Usap devra faire preuve de la même capacité à scorer lors de son prochain match le 26 mars, à Pau, autre équipe qui lutte pour le maintien. De son côté, le Racing n’a pas vraiment existé dans cette rencontre. Malgré l’apport du banc en seconde période, les Franciliens n’ont jamais semblé en mesure de s’imposer. Il faudra réagir lors du prochain déplacement à La Rochelle dans 3 semaines.

Le film du match

Contenus sponsorisés