Icon Sport

Dupont se démène, Brennan souffre... Le baromètre de Brive - Toulouse

Dupont se démène, Brennan souffre... Le baromètre de Brive - Toulouse

Le 21/05/2022 à 23:39Mis à jour Le 22/05/2022 à 09:14

TOP 14 - Lors de la victoire du Stade toulousain à Brive ce samedi soir, le demi de mêlée Antoine Dupont s'est signalé, tout comme ses compères Romain Ntamack et Thibaud Flament. En revanche, Charlie Faumuina aurait pu mettre en danger son équipe, tandis que Daniel Brennan et Enzo Hervé ont déjoué.

Les tops :

Antoine Dupont

Dans un match importantissime pour Toulouse, le meilleur demi de mêlée de la planète a bien répondu présent. Auteur du premier essai de la rencontre à la 10e minute en cassant deux plaquages, Dupont a livré une très bonne partition. Puissant et électrique, il s’est démené et a créé plusieurs brèches dans la défense corrézienne.

Son jeu au pied a également soulagé son équipe. Par des dégagements puissants dans les bonnes zones du terrain, le numéro 9 du XV de France a donné de l’air aux siens, et a mis la pression sur le CAB de Joris Jurand, lequel fut contraint de concéder la touche dans ses 22 mètres sur un coup de patte du Toulousain (65e).

Thibaud Flament

La Flamme a livré une prestation intéressante ce week-end, au Stadium de Brive. Avec sa dextérité habituelle, il s’est d’abord montré décisif sur l’essai toulousain, en récupérant la gonfle avec opportunisme (10e), puis en servant Dupont sur un plateau pour l’envoyer derrière la ligne. Au cours de la partie, il a été l’un des avants rouge et noir les plus servis, et a régulièrement mis sa formation dans l’avancée. Un vrai match de costaud.

Romain Ntamack

De la même manière que son compère de la charnière, Romain Ntamack a manoeuvré avec précision sur le terrain hostile du CAB. Propre en défense, juste ballon en mains, l'ouvreur international a mis sa formation sur les bons rails en occupant très bien le terrain dès les premières minutes. On retient par exemple une très belle touche trouvée à 10 mètres de la ligne adverse en tout début de match (2e), mais aussi un coup de pied d'occupation surpuissant, cinq minutes plus tard. Toulouse a gagné la bataille de l'occupation (67 %), et sa charnière n'y est vraiment pas étrangère.

Les flops :

Charlie Faumuina

De retour sur les terrains un mois après sa dernière apparition contre l’Ulster, le pilier all black est resté à peine plus d’un quart d’heure sur la pelouse d’Amédée-Domenech. La raison ? Le Toulousain s’est révélé coupable d’un déblayage illicite sur le droitier corrézien Japaridze.

À la 18e minute de la rencontre, sur un ruck anodin, il vient violemment charger Japaridze, le percutant à la nuque en engageant l’épaule. Il sera exclu par Monsieur Raynal pour ce geste dangereux, laissant ses partenaires à 14 pour le reste de la rencontre.

Daniel Brennan

Face à son club formateur, le gaucher briviste a grandement souffert, ce samedi soir. S’il a été peu en vue dans le jeu courant, il a en plus été sanctionné à trois reprises, en une trentaine de minutes passées sur le pré. En souffrance, Brennan a d’ailleurs été averti oralement par l’arbitre… Avant de céder sa place juste après, dès la 34e minute.

Enzo Hervé

En méforme depuis plusieurs semaines, le demi d’ouverture briviste a été en difficulté sur sa dernière sortie à domicile de la saison. Si son magnifique sauvetage dans l’en-but corrézien - alors que Thomas Ramos allait aplatir - est évidemment à mentionner, le reste de sa partition fut parsemée de plusieurs fausses notes. Ne parvenant presque jamais à créer la faille par de la prise d’initiative, il est l’auteur d’un renvoi directement botté en touche, et se troue également à l’entrée de ses 22 mètres, en étant à la réception d’une chandelle (30e).

Au-delà de ça, nous lui reprochons son rôle dans l'occupation du terrain largement à l’avantage du Stade toulousain. L’ouvreur n’a pas assez bien usé de son pied afin d’éviter au CAB de se noyer dans son camp.

Contenus sponsorisés