• Julien Delbouis - Stade français
    Julien Delbouis - Stade français
  • Sekou Macalou - Stade français
    Sekou Macalou - Stade français
  • Stéphane Ahmed - Stade français
    Stéphane Ahmed - Stade français

Delbouis en détonateur, Seuteni et Botia discrets... Le baromètre de Stade français - La Rochelle

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - Dans une rencontre entre Parisiens et Rochelais, logiquement remportée par le Stade français, le trois-quart centre Julien Delbouis a été l’homme de match. Certes, il n’a pas marqué, mais il a été dans tous les bons coups et a constamment permis à son équipe de jouer dans l’avancée.

Les tops :

Julien Delbouis

Le trois-quart centre parisien s’est montré tranchant et souvent décisif. A la demi-heure de jeu, il a notamment placé une accélération énorme, transperçant le premier rideau défensif et contraignant les Rochelais à se mettre à la faute. Résultat : trois points pour Joris Segonds (34e). Une minute plus tard, c’est encore lui qui a traversé le terrain sur plus de 60 mètres pour remettre son équipe dans l’avancée. Dans la continuité de l’action, Sekou Macalou a inscrit le deuxième essai de son équipe (35e). Il a vraiment été le détonateur de son équipe, donnant raison à Gonzalo Quesada de le titulariser à la place d’Alex Arrate, placé sur le banc des remplaçants.

Sekou Macalou

Auteur du deuxième essai, le troisième ligne parisien s’est montré en forme internationale. Malgré la défaite, il avait déjà été l’un de ceux qui s’était montré le plus à son avantage une semaine plus tôt face à Toulon. Il a renouvelé la performance. Il a été omniprésent, tant en attaque qu’en défense. Il aurait même dû être crédité d’un second essai si l’arbitre ne s’était pas montré tatillon pour une "poussette" sur Brice Dulin.

Sekou Macalou - Stade français
Sekou Macalou - Stade français

Morgan Parra

Il a été le maître à jouer du Stade français. Souvent juste dans ses choix, il a su alterner toutes les formes de jeu. Souvent, il a fait jouer ses avants autour des zones de ruck dans les temps forts parisiens. Parfois, il a occupé avec des petits jeux au pied dans le dos de la défense. L’un d’eux a d’ailleurs amené un belle touche à cinq mètres de la ligne d’essai rochelaise sur laquelle Romain Briatte a inscrit le troisième essai parisien.

Les flops :

La paire de centres Seuteni-Botia

Ces deux-là n’ont pas franchement été en réussite samedi soir sur la pelouse de Jean-Bouin. D’abord, en défense, ils n’ont pas trouvé les bons repères se faisant plusieurs transpercer, notamment pas Julien Delbouis. Ensuite, ils ont été maladroits, à l’image de l’ancien Bordelais sur un ballon haut (58e) ou du fidjien sur une passe mal assurée (65e). Deux exemples parmi d’autres. En attaque, ils se sont également montrés d’une extrême discrétion.

Stéphane Ahmed

De retour après quelques semaines sans jouer, l’ancien ailier de Montauban a complètement raté son début de match. A la réception d’un coup de pied à suivre de l’arrière rochelais Brice Dulin, il s’est fait arracher le ballon des mains par l’ailier Martin Alonso-Munoz qui n’a eu qu’à se retourner pour plonger dans l’en-but. Difficile de rêver pire scénario pour lancer une rencontre. Heureusement, un peu plus tard, dans une situation similaire, c’est lui, près de sa ligne, qui a arraché un ballon chaud des bras rochelais (21e). Toutefois, ill a été remplacé en début de seconde période par Léo Barré, qui s'est montré très tranchant dès son premier ballon.

Stéphane Ahmed - Stade français
Stéphane Ahmed - Stade français

Aleksandre Kuntelia

Aleksandre Kuntelia fêtait samedi soir sa première titularisation en Top 14. Le pilier droit géorgien de 20 ans arrivé à La Rochelle en 2021, profitait là des congés accordés à Uini Atonio et de l’absence de Georges-Henri Colombe, victime d’un problème musculaire au niveau d’un ischio. Las, il ne sera pas resté longtemps sur la pelouse de Jean-Bouin. Souffrant en mêlée fermée, le staff rochelais a décidé de le sortir dès la 37e minute de la rencontre.