Icon Sport

Darmon : « L'an dernier, on jouait avec le frein à main »

Darmon : « L'an dernier, on jouait avec le frein à main »
Par Rugbyrama

Le 12/09/2021 à 10:36Mis à jour

TOP 14 - Le trois-quarts polyvalent du MHR Thomas Darmon revient sur la victoire des siens contre Brive ce samedi (39-17). Une bonne préparation avant d'accueillir Toulouse samedi prochain. Même si le fait d'avoir laissé filer le bonus offensif peut laisser des regrets.

Certes il y a victoire ce samedi mais avez-vous de la frustration de ne pas avoir pris cinq points ?

Oui au vu du match, on pouvait prétendre aux cinq points. C'est dommage de laisser passer un point sachant qu'on a eu le bonus une bonne partie du match.

Ça reste tout de même une première victoire à domicile. Il doit y avoir des motifs de satisfaction au sein du groupe...

Je ne pense pas que l'an dernier nous ayons mis 40 points à une équipe. On marque cinq essais, c'est vraiment positif pour notre premier match à domicile. On voulait donner aux supporters et surtout montrer qu'on était une grosse équipe, qu'il serait difficile de venir gagner chez nous. L'an dernier, dès le premier match on avait perdu à domicile contre Pau. Du coup, toutes les équipes étaient venues ici pour faire un coup.

On a senti lors des vingt dernières minutes que vous manquiez de maîtrise pour aller inscrire cet essai synonyme de bonus. Qu'avez-vous ressenti sur le terrain ?

À la 65e, on marque un essai refusé. S'il est accordé, on passe à +4 essais et on tue le match. Le dernier quart d'heure aurait été différent et surement plus facile. Sauf que là on prend pénalité puis essai, donc oui ça change la fin de match. Mais je ne pense pas qu'on l'ait mal gérée. À la fin il fallait marquer un essai donc on a essayé de jouer un peu dans nos 22 mètres, ce qui est normal pour essayer d'aller décrocher ce bonus. Ce qu'on a pas réussi à faire, c'est dommage...

Vous jouez notamment une pénalité rapidement sur vos 5 mètres en toute fin de match. Racontez-nous ?

Je vois que tout le monde est fatigué sur cette fin de match après plusieurs longues séquences de jeu. J'essaye de jouer la pénalité rapidement, je pensais que les défenseurs brivistes n'étaient pas à 10 mètres. C'est dommage qu'on ait pas bénéficié d'un avantage sur le coup. On voulait essayer de donner de la continuité au jeu, de remonter le terrain pour marquer cet essai synonyme de bonus. Car je crois franchement qu'on méritait ce bonus aujourd'hui, et c'est vraiment dommage.

Vous sentez-vous forts ou encore un peu fragiles après la saison dernière ?

Aujourd'hui on a fait un match sérieux, on a respecté les fondamentaux. On a été bon devant, correct en conquête. Ça va nous donner confiance pour la suite. Il n'y a pas de doute au sein du groupe. On part sur une nouvelle saison, on ne sait pas trop encore ce qu'on vaut mais aujourd'hui on est plutôt rassuré.

On a vu une équipe montpelliéraine moins complexée, qui arrive à se libérer. C'est aussi votre sentiment ?

L'an dernier c'était difficile. On avait l'impression à chaque fois de ne pas y arriver, les actions n'aboutissaient pas. Ça tournait toujours en notre défaveur et aujourd'hui j'ai senti qu'on a su faire ce qu'il fallait. Plusieurs turnovers ont notamment été bien négocié. L'an dernier on jouait avec le frein à main et nous aurions pas osé tenter certains coups. Là contre Brive, ça tourne un peu en notre faveur mais il faut continuer à travailler.

Cette victoire contre Brive est une bonne préparation avant d'affronter Toulouse samedi prochain...

C'est le premier gros match de la saison. Nous allons jouer ce qui se fait de mieux en Europe. On va pouvoir voir où nous en sommes, ce sera un gros combat et il faudra répondre présent.

Contenus sponsorisés