Icon Sport

Castres savoure, Toulon s’enfonce

Castres savoure, Toulon s’enfonce

Le 02/10/2021 à 22:54Mis à jour Le 02/10/2021 à 23:49

TOP 14 - Dans le sillage d’un Wilfrid Hounkpatin auteur de son premier doublé, Castres s’est imposé avec autorité contre Toulon (27-16). Après une première période face au vent bien négociée, les hommes de Pierre-Henry Broncan ont profité des conditions météo pour asphyxier des Toulonnais trop indisciplinés. Le RCT peut nourrir quelques regrets après avoir joué 40 minutes en infériorité numérique.

Les Castrais confirment qu’il va falloir compter sur eux cette saison. Samedi soir contre Toulon, les Tarnais ont dominé de la tête et des épaules le RCT. Face à un vent violent, le Castres Olympique n’a pas hésité à envoyer beaucoup de jeu en première période et s’est créé des espaces dans la défense. Ce qui lui a plutôt souri. Très indiscipliné, Toulon a dû courir après le score durant tout le match. En jouant 20 minutes à 13, le RCT s’est épuisé à buter sur une une défense castraise très agressive.

Les Varois ne sortent donc pas de ce match un peu plus rassurés sur leur niveau de jeu. Rapidement mené au score après une pénalité de Benjamin Urdapileta et un essai du pilier international Wilfrid Hounkpatin (10-3, 14e), Toulon a pourtant fait preuve d’une belle générosité défensive pour s’offrir quelques munitions. Contrairement au déplacement de la semaine dernière à Perpignan, Toulon a voulu envoyer du jeu, avec ses moyens actuels. La suite de la première période se résume à un duel au pied entre Benjamin Urdapileta et Louis Carbonel (13-9, 28e). Toulon est fébrile et commet beaucoup de fautes de main, à l’image de cet en-avant de Timani sur ses 22m, qui ne parvient pas à contrôler le renvoi d’Urdapileta.

Castres quant à lui sent qu’il y a un coup à jouer avec ce vent de face en première période et met un coup d’accélérateur avant la pause. Les partenaires de Rory Kockott se procurent deux grosses occasions en fin de seconde période grâce à un Botitu insaisissable sur le pré de Pierre-Antoine, désormais Pierre-Fabre. Mais quand ce n’est pas l’imprécision, c’est l’indiscipline varoise qui empêche le Castres Olympique de conclure. Nakarawa laisse les siens basculer en infériorité numérique avant de rejoindre les vestiaires, après un plaquage à l’épaule sur Dumora.

40 minutes à 14, 20 à 13 : mission impossible pour le RCT

Mené au score et réduit à 14 avec une mi-temps à jouer avec vent défavorable, la tâche s’annonce déjà compliquée pour Toulon. Et les “Rouge et Noir” ne vont pas faire en sorte de se la rendre plus simple au retour des vestiaires. Le renvoi est immédiatement gagné par les Castrais qui acculent le RCT. Les Toulonnais craquent une nouvelle fois près de leur en-but avec un en-avant volontaire d’Anthony Belleau, positionné au centre samedi soir. Castres se retrouvent alors à 15 contre 13 et sanctionne immédiatement l’indiscipline varoise. Sur une pénalité rapidement jouée à la main, Hounkpatin signe un remake de son essai en première période : tout en puissance (20-9, 44e). Mais les Tarnais n’ont pas non plus livré une copie parfaite, malgré sa domination. A 13, Toulon est obligé de conserver le ballon le plus possible pour ne pas trop s’exposer.

Castres ne plie pas, ne s’affole pas. Au contraire le CO va même se procurer une nouvelle occasion d’essai grâce à un exploit personnel de Cocagi, repris à quelques centimètres avec quatre défenseurs sur le dos (59e). Vexés, les Toulonnais réagissent sur un contre de plus de 60m. Crochet, cadrage débordement : Aymeric Luc étale sa classe pour remettre Toulon dans les clous (20-16, 65e). C’est alors que Castres s’en remet à son pack. Dominatrice en première période, la mêlée toulonnaise prend l’eau. Le RCT multiplie les fautes et voit jaune une troisième puis une quatrième fois (67e, 69e) avant que M. Descottes sous les poteaux (70e). Essai de pénalité accordé, Castres tient sa victoire (27-16). Les Tarnais peuvent même regretter de ne pas être allé chercher un bonus offensif qui leur tendait les bras. Les Varois, eux, sont toujours en quête de confiance...

Contenus sponsorisés