• Ihaia West - Toulon
    Ihaia West - Toulon
  • Top 14 - Teddy Thomas (La Rochelle)
    Top 14 - Teddy Thomas (La Rochelle)
  • Top 14 - Ben Lam (Montpellier)
    Top 14 - Ben Lam (Montpellier)

Woki, Thomas, West... Les déceptions du Top 14 après dix journées

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TOP 14 - À l'inverse des premières satisfactions du championnat, d'autres joueurs ont manqué leur début de saison. En cours d'adaptation dans leur nouveau club ou perturbés par des blessures, certains rugbymen d'habitude si rayonnants sont toujours dans l'ombre...

Cameron Woki, dans la grisaille francilienne

Son transfert estival avait fait couler beaucoup d’encre. Auteur d’une saison royale, couronnée d’un Grand chelem et d’une place d’indéboulonnable dans le groupe bordelais, Cameron Woki a mis les voiles vers le Racing 92 pour prendre encore plus d’envergure. Mais pour l’instant, la greffe ne prend pas. En huit rencontres sous le maillot ciel et blanc, le Massicois de formation a d’abord joué flanker, avant de passer numéro 8 pour finalement conclure ce premier bloc au poste de deuxième ligne. Mais à l’inverse de la saison passée, l’impact de Woki dans sa nouvelle équipe ne se fait pas sentir. Si aérien l’année dernière, l’international français (18 sélections) n’a pas encore décollé et sera très attendu pour le deuxième tiers de la saison.

Teddy Thomas, faux départ

Il était attendu pour électriser la ligne d’arrières rochelaise. Après huit saisons passées au Racing 92, Teddy Thomas cherchait un nouveau défi dans le but d’arracher une place pour la Coupe du monde 2023. Mais depuis le début de saison, l’ailier n’est pas en forme internationale. Avec seulement deux essais en huit rencontres, l’ancien Racingman convient lui-même qu’il n’a pas retrouvé son niveau d’antan. "Mon début de saison n’est pas à la hauteur, pas au niveau de ce que l’on attendait. Ce sont des choses qui arrivent, mon adaptation met plus de temps que prévu", confiait Teddy Thomas en octobre dernier.

Top 14 - Teddy Thomas (La Rochelle)
Top 14 - Teddy Thomas (La Rochelle)

Ihaia West, difficile héritage

La dernière journée du bloc fut cruelle de symbole pour les Toulonnais. D’un côté, Louis Carbonel marquait seize points au pied sans le moindre échec et éclatait de joie après la victoire du MHR, de l’autre, un nouveau match moyen pour Ihaia West, son successeur sur la Rade. Déchargé du but depuis le début de saison, l’ouvreur néo-zélandais peine à imposer sa patte dans le jeu toulonnais. À tel point que le club varois s’est mis en recherche urgente d’un numéro dix depuis plusieurs semaines. West verra finalement Dan Biggar débarquer au RCT pour une concurrence de haut niveau. Le déclic nécessaire pour libérer le Néo-Zélandais ? Les Varois n’attendent que cela.

Ben Lam, un tank en panne

L’ancien bordelais était attendu comme le nouveau facteur X de Montpellier. Avec les profils véloces de Gabriel Ngandebe et Vincent Rattez, le MHR pensait avoir trouvé un bulldozer en la personne de Ben Lam. Mais le Néo-Zélandais ne compte que quatre petites titularisations et n’a pas encore émerveillé le public du GGL Stadium. Avec seulement un essai au compteur, l’ailier des Cistes a également été perturbés par des blessures aux ischios-jambiers qui l’ont empêché d’enchaîner.

Top 14 - Ben Lam (Montpellier)
Top 14 - Ben Lam (Montpellier)

Sébastien Vahaamahina, le lourd poids du capitanat

Le deuxième ligne international (46 sélections) vit un début de saison en dessous de ses standards habituels. Utilisé à sept reprises, le Néo-Calédonien est moins tranchant qu’à l’accoutumée et a surtout du mal à s’imposer son leadership, notamment lorsqu’il est capitaine. Le dernier match contre Bayonne en est d’ailleurs la malheureuse illustration. Après une piètre fin de première période, le capitaine Vahaa n’a pas mené de révolte et s’est rendu coupable d’un choix fatal à la 69ème minute, en privilégiant une touche plutôt qu’une pénalité. L’une des poutres clermontoises peut largement se rebeller et donner un coup de collier à son début de saison.

Par Clément LABONNE