Icon Sport

C'est qui le plus fort ? Jaminet - Spring, le duel des arrières

C'est qui le plus fort ? Jaminet - Spring, le duel des arrières
Par Rugbyrama

Le 24/09/2022 à 08:39Mis à jour Le 24/09/2022 à 20:31

TOP 14 - Après la défaite au stade du Hameau la semaine dernière, le Stade Toulousain reçoit le Racing 92 samedi (21h) pour se relancer. Alors que les deux équipes réalisent une entame de championnat correcte, cette rencontre sera l'occasion pour Melvyn Jaminet et Max Spring, tous deux concurrents au poste d'arrière avec le XV de France, de s'illustrer.

Le CV :

Melvyn Jaminet

Auteur d'une saison pleine la saison dernière avec Perpignan et les Bleus, Melvyn Jaminet est arrivé à Toulouse lors de l'intersaison. L'ancien numéro 15 de l'Usap commence peu à peu à faire sa place dans l'effectif des Rouge et Noir et devrait voir son temps de jeu augmenté dans les prochaines semaines. Rentré en jeu lors des deux premières journées, il a été titularisé pour la première fois la semaine dernière contre Pau. Capé douze fois avec le XV de France, Jaminet fait office de favori pour occuper le poste d'arrière avec les Bleus durant les prochaines échéances. Titulaire lors du Grand Chelem, il a également disputé la première rencontre contre le Japon durant la tournée estivale.

Max Spring

Lancé en Top 14 pour la première fois il y a un peu plus d'un an, Max Spring a depuis parcouru du chemin. Aligné à douze reprises par le staff Ciel et Blanc la saison passée, l'arrière de 21 ans s'est vite fait un nom dans le championnat français. A tel point que, séduit par ses performances et son attitude, le staff du XV de France l'a convoqué pour la tournée estivale au Japon. L'occasion pour Max Spring de connaître sa première sélection avec les Bleus et de disputer ses 80 premières minutes avec la tunique frappée du coq. Auteur d'un essai la semaine dernière contre le LOU, Max Spring semble démarrer la saison sur de bonnes bases.

Max Spring lors de sa première sélection avec le XV de France.

Max Spring lors de sa première sélection avec le XV de France.Icon Sport

Le point fort de Melvyn Jaminet :

Depuis qu'il s'est révélé avec Perpignan au grand public, Melvyn Jaminet ne cesse de gravir les échelons. Polyvalent, le néo-Toulousain impressionne par sa fiabilité et précision au pied, et ce, quelle que soit la distance. Déjà auteur de 160 points avec le XV de France, en seulement 12 sélections, l'arrière est également capable de jouer numéro 10. Rapide et doté de crochets permettant de faire la différence à tout moment, Jaminet possède une lecture du jeu remarquable, ce qui fait de lui un véritable poison pour les défenses adverses. Pouvant évoluer à l'arrière, à l'ouverture mais aussi à l'aile, sa lecture du jeu et sa maîtrise technique lui offrent de nombreuses possibilités.

Le point fort de Max Spring :

Fou de relance, Max Spring fait partie de ces joueurs dont on aime dire qu'ils sentent le rugby. Adroit sous les ballons haut, redoutable en 1 contre 1 et capable de fulgurances à tout moment, le numéro 15 du Racing 92 dispose d'une pointe de vitesse phénoménale. Avec ses crochets dévastateurs et sa vision de jeu, l'arrière de 21 ans semble promit à un bel avenir. En témoigne la confiance accordée par Fabien Galthié et son staff, qui n'ont pas hésité à l'amener avec eux au Japon pour la dernière tournée estivale. Si sa première sélection n'a pas été réussie à tous les niveaux, il a quand même pu faire parler à certains moments sa qualité de relance.

L'avis de Rugbyrama :

S'il est difficile de déterminer à l'heure actuelle qui sera l'arrière titulaire des Bleus lors du Mondial 2023, pour cette rencontre, l'avantage semble être du côté de Melvyn Jaminet. Evoluant dans une équipe désireuse de se racheter et soutenue par ses supporters, l'ex-Perpignanais pourrait faire des éclats pour son quatrième match avec le Stade Toulousain. Dans son jardin, l'arrière des Rouge et Noir devrait une nouvelle fois partager le but avec Thomas Ramos, et pourquoi pas, inscrire son premier essai sous ses nouvelles couleurs. Mais attention tout de même à la vivacité et à l'audace de Max Spring, qui pourrait profiter de cette rencontre qui s'annonce intense pour faire des étincelles.

Philippe Girardie

Contenus sponsorisés