Icon Sport

Delaporte : "Arata a été très intelligent"

Delaporte : "Arata a été très intelligent"

Le 25/09/2022 à 09:09

TOP 14 - Après la victoire au forceps obtenue par les Castrais face à Brive (12-6), Baptiste Laporte est revenu sur l'importance capitale de Santiago Arata.

Il y a eu beaucoup d’approximations, mais quand même quatre points au bout. Êtes-vous satisfait ?

On ne retiendra que les quatre points. On s’est bien battu, on a affronté le meilleur contre en touche de Top 14. On a su nous aussi leur poser quelques problèmes car même si nous n’avons pas eu tous nos ballons, eux n’ont pas eu non plus tous les leurs. On a fait un joli combat. La deuxième mi-temps a été marquée par la pluie. Ce n’était pas la plus belle des mi-temps mais au final, on passe quarante minutes dans leur camp, sans jamais être trop inquiétés. C’était un match à gagner, c’est fait. On retient les quatre points.

Vous sentez-vous bien au poste de numéro 8, vous qui étiez plus habitué à évoluer sur l’aile de la troisième ligne ?

Je commence à trouver mes marques en 8. Je pense que l’équipe a aussi besoin de moi en ce moment à ce poste. C’est toujours plus facile. Plus jeune j’y ai fait quelques matchs, je connais les bases du métier. Mais je m’y plaît.

Comment avez-vous géré la pluie ?

On était prévenus. On pensait qu’il allait pleuvoir dès le début du match. On avait préparé ce scénario. On a géré ça en mettant du jeu au pied de pression au-dessus de leurs têtes et en resserrant le jeu autour du numéro 9. On n’a pas eu trop de réussite car on n’a pas marqué d’essai malgré quelques occasions mal négociées mais nous ne sommes jamais exposés pour perdre le match. On a été assez sereins. Au pire des cas, ils auraient pu obtenir un bonus défensif mais on n’a jamais été sous la menace d’une défaite.

L’équipe enchaîne un 23e match sans défaite à Pierre-Fabre ...

C’était important de gagner à domicile. Pendant la préparation, on n’a pas trop parlé de l’invincibilité à la maison. On voulait vraiment rester sérieux, bosser sur les structures, travailler fort et je crois que nous sommes parvenus à le faire donc c’est très positif.

Jérémy Fernandez (Castres)

Jérémy Fernandez (Castres)Icon Sport

Jérémy Fernandez est sorti prématurément. Cela vous a-t-il perturbé ?

Nos deux numéros 9 n’ont pas le même profil. Mais Santi fait une très bonne rentrée. Il a su s’adapter à la météo. Il est très explosif, fort dans les duels, fort sur l’homme il aime porter les ballons. Je salue son match, car il a su nous faire gagner la guerre de l’occupation en posant le jeu et en faisant jouer les « gros ». Il a été très intelligent.

Un des gros points positif de ce match est l’amélioration de l’équipe dans le secteur de la discipline ...

Ce n’était pas très dur de faire mieux que face à Bordeaux sur le plan de la discipline (rires). C’était le plan. Ne pas faire de fautes dans leur camp, c’est ce qui nous permet de rester dans le match. Une fois chez eux, si on ne leur donne pas de pénalités, que peuvent-ils faire ? Même s’ils sortent de leur camp, c’est un ballon récupéré pour nous. On a été bons dans la gestion et sur la fin de match. Depuis le début de la saison c’était notre point noir et là on a su rectifier le tir. On a été sérieux.

Malgré de belles occasions, le CO n’a pas marqué d’essais. Est-ce inquiétant ?

C’est frustrant. Très frustrant. On voulait marquer. En première mi-temps on arrive à entrer dans leur 22 mètres, on a deux belles occasions, on perd aussi deux pénaltouches. Mais le positif c’est que malgré ces erreurs, on arrive à rester chez eux. Et dans des conditions pareilles, c’est le plus important. N’oublions pas que Brive est une très grosse équipe qui s’accroche partout. La semaine dernière, ils ont les cartes en mains pour battre Montpellier. L’an dernier, on les bats de seulement deux points.

Au vu des conditions, pourquoi ne pas avoir tenté des drops ?

Nous, les avants on ferraille. Les cerveaux, ce sont le neuf et le dix … (rires)

La semaine prochaine, c’est cap sur Aimé-Giral pour affronter des Perpignanais qui viennent de battre Toulon …

Ça va être un très gros match dans une magnifique arène. Il faudra coller au score et qui sait ce qu’il peut se passer à la fin ?

Contenus sponsorisés