Icon Sport

L’arbitre Jérémy Rozier va découvrir le Top 14

L’arbitre Jérémy Rozier va découvrir le Top 14

Le 14/08/2022 à 18:40Mis à jour

TOP 14 - Il sera l’un des nouveaux visages de ce Top 14 millésime 2022-2023. Jérémy Rozier est le seul arbitre à avoir été choisi par Franck Maciello et ses équipes pour intégrer le "pool Top 14" l’élite de l’arbitrage français.

On n’arrive pas au sifflet d’une rencontre de Top 14 par hasard. Jérémy Rozier dispose d’une solide culture rugby qu’il a bâti au travers d’une première carrière de joueur. "J’ai joué jusqu’à 24 ans. J’ai débuté autour de mes 5 ans en Auvergne, au club de Clermont La Plaine. J’y ai fait toute mon école de rugby et j’ai aussi évolué avec les seniors de ce club".

Parallèlement, Jérémy Rozier développe une passion ardente pour le rugby à 7, qu’il pratique en universitaire, sans pour autant délaisser le XV. Ses aptitudes à 7 lui vaudront d’ailleurs d’être sélectionné en équipe de France universitaire à 7. C’est autour de ses quinze ans que le joueur commence à s’orienter vers le monde de l’arbitrage. "Mieux comprendre le jeu pour devenir un meilleur joueur", se plaît à rappeler celui qui est désormais un homme en noir. "J’avais attaqué l’arbitrage autour de mes quinze ans, mais à l’époque, diriger le jeu n’était pas ma priorité. Je voulais jouer avant tout. J’avais la chance de pouvoir concilier les deux. J’arbitrais les week-ends durant lesquels je ne jouais pas."

Un parcours typique

De fil en aiguille et à force de travail, le jeune arbitre se perfectionne, jusqu’à une première consécration, pour ses dix-huit ans : "J’ai été lauréat du concours de jeune arbitre. Ce qui m’a donné la possibilité d’arbitrer en Fédérale. Dès lors, l’arbitrage a pris une part de plus en plus importante dans ma vie. J’ai eu vers 25 ans la possibilité de monter en Fédérale 1 mais là, il a fallu faire un choix et arrêter de jouer."

L'arbitre Jérémy Rozier va découvrir l'élite cette saison.

L'arbitre Jérémy Rozier va découvrir l'élite cette saison.Icon Sport

En plus d’une brillante carrière de jeune arbitre à XV, Jérémy Rozier s’illustre aussi à 7 où il décroche le droit de diriger des rencontres World Séries dès 2018. La suite ? C’est l’enchaînement classique pour celui qui est désormais licencié à Plaisir (Fédérale 2), en région parisienne, et qui exerce en parallèle la fonction de professeur d'EPS, en charge d'une section sportive rugby. "J’ai suivi le cheminement logique. Je suis passé par le Pro D2 avant d’être nommé cette saison en Top 14. Je ne quitte pas définitivement le Pro D2, je sais que je ferai encore des matchs à ce niveau. Ce fut une superbe expérience, très formatrice. Aujourd’hui et depuis l’arrivée de la vidéo en Pro D2, le travail de l’arbitre est assez similaire entre Top 14 et Pro D2. Bien entendu, je pense qu’en Top 14 le rythme est plus élevé, il y a plus de vitesse et les styles des équipes sont plus marqués. Il y a aussi plus de gestion avec les doublons et l’enjeu du Bouclier en fin de saison. Le Top 14 est sans doute plus stratégique. En Pro D2, la saison est un marathon."

Le jeune homme vit sa nomination comme une "très belle nouvelle" mais garde les pieds sur terre : "Ce n’est pas encore un aboutissement, l’aboutissement arrivera quand j’aurais arbitré des matchs et que ceux-ci se seront bien passés !" Gageons que le jeune promu va vivre une belle et longue carrière en élite !

Contenus sponsorisés