Midi Olympique

Dupont : "Les états de grâce peuvent être éphémères, tout peut très vite s'effondrer"

Dupont : "Les états de grâce peuvent être éphémères, tout peut très vite s'effondrer"
Par Marc Duzan via Midi Olympique

Le 28/09/2021 à 08:51Mis à jour Le 28/09/2021 à 10:00

TOP 14 - A l'occasion de la Nuit du Rugby, le demi de mêlée du Stade toulousain Antoine Dupont a été élu par ses pairs meilleur joueur du dernier Top 14 et meilleur international de l'année écoulée. Tout sauf une surprise pour celui qui aurait enchaîné les titres en club et les performances de haut standing avec le maillot de l'équipe de France. Où s'arrêtera-t-il?

Avez-vous l'impression d'avoir franchi un cap, l'an passé ?

L'année a été riche en titres mais, pour la symbolique, je retiens d'abord avoir été nommé parmi les meilleurs internationaux aux côtés de Grégory Alldritt et Anthony Jelonch, avec lesquels je jouais en cadets à Auch. La symbolique est d'importance. […] En club, nous avons rempli le contrat mais avec l'équipe de France, la marge de progression est encore importante : nous devons être plus consistants et gagner un titre.

Que ressentez-vous, au juste ?

Déjà, j'ai la chance d'être dans des collectifs qui fonctionnent bien, que ce soit à Toulouse ou en équipe de France. Si je jouais tout seul, ça se saurait...

Vous avez un jeu spectaculaire, néanmoins...

Quand les collectifs fonctionnent, les individualités sont forcément mises en avant. […] Quand il y a des victoires, c'est entre guillemets grâce à nous mais quand il y aura des défaites, ce sera peut-être de notre faute... Ca fait partie du jeu. Autant en profiter, tant que ça marche.

Que faîtes-vous de tous ces trophées ?

Je les mets sur un meuble que je devrais peut-être bientôt agrandir...

Toulouse est-il en train de construire une dynastie ?

Non. Il faut se méfier de ce genre de choses : les états de grâce peuvent être éphémères. Tout peut très vite s'effondrer. La gnaque au quotidien, il faut savoir la garder.

Quel sera le prochain trophée, pour vous ?

Maintenant que j'ai gagné avec le club, ce serait merveilleux de gagner le Tournoi des 6 Nations avec l'équipe de France. Ca fait onze ans que la sélection ne l'a pas gagné.

Et battre les All Blacks en novembre, alors ?

Ce serait immense. Pour moi, la case du 20 novembre est cochée depuis des lustres. Il y avait longtemps que l'on voulait se confronter aux grandes nations su Sud et la Nouvelle-Zélande est en grande forme : malgré l'absence de quelques joueurs clés, c'est une équipe qui performe, fait du spectacle et gagne. Ils seront favoris. A nous, donc, de faire déjouer les pronostics.

Le demi de mêlée néo-zélandais dit de vous que vous êtes le meilleur joueur du monde. Qu'en pensez-vous ?

C'est sympa de sa part. Aaron Smith a 100 sélections et deux Coupes du monde, il n'a plus rien à prouver à personne.

Contenus sponsorisés