Icon Sport

Un exploit personnel pour faire basculer la finale ?

Un exploit personnel pour faire basculer la finale ?
Par Rugbyrama

Le 24/06/2021 à 14:48Mis à jour

TOP 14 - Lors des deux dernières confrontations entre Toulouse et La Rochelle, il a fallu qu’un joueur sorte de sa boîte et inscrive un essai décisif pour décider du sort du match. Ce vendredi, la finale de Top 14 s’annonce une nouvelle fois cadenassée, et pourrait se jouer sur un éclair de génie.

Toulouse et La Rochelle se connaissent bien, très bien même. Les deux équipes sont incontestablement les deux meilleures du pays cette saison : elles ont occupé les deux premières places du Top 14 toute la saison, et se sont déjà disputé la finale de Champions Cup en mai. Après s’être donc affrontés trois fois cette saison, Rochelais et Toulousains s’avancent méfiants vers la finale de ce Top 14 haletant.

Cette dernière risque alors fortement d’être cadenassée. Une guerre de tranchées est attendue, entre deux des meilleures défenses du championnat. Le scénario attendu est le même que lors de la finale de Coupe d’Europe et du match retour de championnat. Dans les deux cas, il avait fallu attendre le dernier tiers de la rencontre pour voir l’essai qui a fait basculer la rencontre : la 60e minute en Champions Cup, la 74e en championnat.

En février, c’est Yoann Huget qui s’était démarqué, profitant d’une passe au pied de Zack Holmes pour devancer Doumayrou à la course et aplatir. Une réalisation qui avait permis aux siens de passer devant au score, et donc de coiffer les Rochelais en fin de match, à Marcel Deflandre. Trois mois plus tard, c’était au tour de l’inattendu Juan Cruz Mallia d’avoir son heure de gloire. Héritant du ballon sur les 22m après un bon mouvement, il éliminait West pour aller à dame. Alors que le score était bloqué à 22-22, Toulouse débloquait le match et remportait la finale.

Kolbe, Retière… qui pour faire la différence ?

Un exploit individuel, à l’instar de ceux d’Huget et de Mallia, pourrait aussi débloquer la situation ce vendredi. Mais alors de qui peut venir la flamme ? Le premier nom qui nous vient en tête lorsqu’on parle d’exploit, c’est bien entendu Cheslin Kolbe. Le champion du monde Sud-Africain possède évidemment des qualités offensives folles et pourrait faire la différence. Un chouïa en deçà de son niveau depuis quelques mois, la finale est l’occasion rêvée pour retrouver un Kolbe tranchant. Lui qui avait marqué en finale de Coupe du Monde contre l’Angleterre, aime ces grands rendez-vous.

Côté rochelais, Arthur Retière pourrait être l’homme de cette finale. De retour en pleine forme en fin de saison, l’ailier des Maritimes avait inscrit le seul essai de la demi-finale, face au Racing 92. Auteur d’un très gros match contre ces mêmes franciliens, il a brillé par sa capacité à franchir au cœur des défenses. Principal danger de la ligne des trois-quarts rochelais, il reste néanmoins bien entouré, avec Dillyn Leyds, Raymond Rhule, ou autre Brice Dulin.

Pour Toulouse, Pita Ahki reste évidemment un élément phare au centre. Antoine Dupont et Matthis Lebel ont déjà réalisé plus d’un exploit lors de matchs tendus. Alors, le sort de cette finale pourrait-il réellement se jouer sur un exploit individuel ? Et si oui, qui pourrait en être l’auteur ?

Quel joueur pourrait créer l'exploit en finale ?

Sondage
9933 vote(s)
Cheslin Kolbe
Arthur Retière
Dillyn Leyds
Antoine Dupont
Brice Dulin
Matthis Lebel
Autres

Par Yanis GUILLOU

Contenus sponsorisés