Icon Sport

Un équilibre à trouver à Bordeaux

Un équilibre à trouver à Bordeaux

Le 02/01/2021 à 09:00Mis à jour Le 02/01/2021 à 09:32

TOP 14 - L'UBB est à la recherche d'un équilibre dans son jeu. Pour débuter 2021, la réception de Toulon sera révélatrice de la capacité de l'équipe à mieux gérer ses temps forts et surtout ses temps faibles.

S'il y a un vœux que les joueurs et le staff technique de l'UBB ont fait pour 2021, il est certainement celui de retrouver un certain équilibre. Le club girondin doit retrouver la maîtrise qui avait fait une partie de sa réussite, l'an dernier. Christophe Urios évoque cela sans détour. "Ce qu'il nous manque ? Gagner les matchs. On a pas eu l'énergie nécessaire pour battre le Racing, un match qui nous a fait du mal. On s'aperçoit qu'à Toulouse, on est loin et en même temps, on n'est pas loin. Il nous manque sûrement de la constance, de l'équilibre dans notre jeu, entre jouer notre rugby qui est fait d'attaque, mais aussi un rugby où il faut geler le jeu parfois. On n'arrive pas à trouver cet équilibre. Ca s'est vu de façon très claire à Toulouse." Et à Ernest Wallon, les Girondins ont donné le bâton pour se faire battre en 2e mi-temps. De quoi avoir des regrets ? "Je n'irai pas jusque-là" modère Rémi Lamerat.

"Parce qu'il y a quand même un gros écart au niveau du score et on n'a jamais trop senti qu'on était en capacité de le gagner. On se rend la tache difficile en les laissant partir un peu devant au score, très tôt dans le match. On a fait de très très belles séquences. Franchement, cela faisait longtemps que je n'avais pas vu l'équipe entreprendre autant, en faisant bouger le ballon ; Ca, c'était très positif. Après voilà, c'est plus que frustrant parce qu'il y a beaucoup d'engagement. On repart avec 0 point, on leur laisse 5 points. Et malgré cela, on se dit que l'on a fait un beau match. Cela prouve qu'il y a encore beaucoup de boulot pour accrocher les meilleurs." Rude mais réel constat. L'UBB en voulant envoyer du jeu, a perdu le fil du match qui nécessitait un peu plus de stratégie, voire de maîtrise.

" C'est un grand match demain"

Le capitaine Mahamadou Diaby, préservé lors du dernier match en est bien conscient. "On est tous d'accord pour dire qu'il y avait quelque chose de mieux à faire à Toulouse. Tout n'est pas à jeter à la poubelle. Au contraire, il y a eu de belles choses. Mais c'est la maîtrise qui nous a manquée pour faire quelque chose de mieux. On a commencé la semaine en parlant de maîtrise et c'était un petit peu le mot d'ordre de toute la semaine." Et de poursuivre, sur ces petites fautes qui peuvent parfois changer la physionomie d'un match : "La maîtrise cela englobe aussi la discipline, la façon de jouer aussi, le fait de ne pas trop s'éparpiller. Mais c'était tellement flagrant à Toulouse que l'on a pu le pointer du doigt. Je pense que cela a été réglé cette semaine."

Il le faudra bien, car le match contre Toulon est déjà à l'horizon et l'équipe varoise pète la forme en cette fin d'année. Christophe Urios les a bien sûr étudié sous toutes les coutures : "C'est une équipe joueuse qui est en train de trouver son rythme de croisière." Et d'asséner : "C'est un grand match demain. C'est un grand match." Pour jouer Toulon, le staff a effectué de nouvelles rotations avec comme surprise du chef, Alexandre Roumat en "8". "On a fait le choix d'une 3e ligne grande, coureuse, car c'est une équipe qui joue beaucoup" explique le manager girondin. L'UBB voudra retrouver surtout la victoire à Chaban ; "essentielle pour une équipe qui veut jouer le haut du tableau" précise Rémi Lamerat.

Parce que ce mois de janvier, avec deux réceptions pourrait permettre aux Bordelo-Béglais de recoller aux basques du Top 6 et reprendre de la confirance. "Encore une fois, on est face à nos responsabilités." poursuit Christophe Urios. "Depuis le début, on dit que le mois de janvier sera fondamental, en plus avec la Coupe d'Europe derrière. Eux, derrière, ils reçoivent Bayonne. La Coupe d'Europe, je ne sais pas comment ils veulent la jouer maintenant. Je suis sûr que le match de Bordeaux,pour plein de choses, c'est un vrai test pour eux. Test ou une opportunité. On le sait. On a besoin de gagner des gros matchs, de se faire bien du bien dans les gros matchs et surtout de jouer collectivement dans les gros matchs. Voilà ce dont on a besoin. Aussi." On est peut-être certain que parmi les vœux de l'équipe et du staff, une victoire contre Toulon, ne devait pas être loin de faire l'unanimité...

Contenus sponsorisés