Icon Sport

Toulouse va faire tourner, et alors ?

Toulouse va faire tourner, et alors ?

Le 16/04/2021 à 16:02

TOP 14 – Après un double choc européen en déplacements, une cascade de blessures derrière et avant la réception du Racing 92 puis de l’UBB en demie de H Cup, quoi de mieux qu’un déplacement à Castres ce samedi pour Toulouse en guise de derby ? Et du remaniement est attendu.

Sitôt l’impressionnante victoire en huitièmes de Champions Cup terminée que dans les entrailles de Thomond Park au Munster, le staff du Stade Toulousain avait annoncé envoyer les Espoirs à Castres pour le derby.

Cette déclaration pleine de malice a fait sourire du côté du Tarn et la vérité est à mi-chemin entre une équipe rouge et noire uniquement composée de jeunes et son XV type. Partons du postulat. Sur le pont depuis de nombreuses semaines, les internationaux les plus sollicités que sont Dupont, Baille et Marchand ont été mis au repos.

Ensuite, il convient de pousser la porte de l’infirmerie. Dans un ordre alphabétique, Bonneval, Elstadt, Guitoune, Mallia, Ramos, Tauzin sont out. A y regarder de plus près, ce sont surtout les lignes arrières qui sont en souffrance. Si les dirigeants haut-garonnais ne s’interdisent pas un recrutement, d’autant qu’une fenêtre a été ouverte par la LNR du 9 au 30 avril, la rencontre contre le CO est samedi.

Ainsi, trois types d’éléments de l’effectif de la Ville rose prendront la direction de la Montagne Noire. Les joueurs en manque de temps de jeu (Balès, Fouyssac, Madaule, Miquel ou Placines), les jeunes aux dents longues (Cramond, Germain, Delibes, Youyoutte), le tout saupoudré de quelques cadres comme l’ailier Yoann Huget qui s'explique. ''L’essentiel est de rester sur la lancée de ce qui a été fait au Munster et Clermont malgré une équipe qui aura beaucoup changé. Le risque de décompression justement ne pourra pas survenir grâce à l’effervescence ce notre groupe ainsi que l’envie et l’enthousiasme des garçons qui rentrent ce weekend. On veut maintenir nos performances au même niveau. On a un bloc de deux matches avant la demie européenne et ce n’est pas en perdant ces deux rencontres que l’on se préparera au mieux. On a donc envie de faire un grand match à Castres.''

Jean Bouilhou : ''On veut démontrer la profondeur de notre effectif''

Parmi les jeunes aux dents longues, on trouve le deuxième ou troisième-ligne Yannick Youyoutte. ''Ce sont des matches particuliers, durs et où ça tape fort. Tout le monde cherche à élever son niveau lors de ce derby. Nous les jeunes, quand on a l’occasion de se montrer, il faut être à 100% et se lâcher.'' L’ailier ou centre Dimitri Delibes devrait aussi prendre part aux festivités, lui qui a brillé lors de ses derniers matches de Top 14 (deux essais à Lyon) et de H Cup (Munster). Selon lui, « quand on débute, on a une sorte de pression, un peu peur de mal faire, mais plus on joue, plus on a une envie débordante qui nous permet de tout donner sur le terrain. On se doit d’être prêts comme les internationaux l’auraient été. »

Ce ne seront donc pas uniquement les Espoirs qui seront envoyés dans la patrie de Jean-Jaurès malgré quelques remaniements comme le confirme le coach des avants Jean Bouilhou. ''Nous sortons de deux matches européens où ça a cogné fort. Alors il fallait faire souffler certains. Le staff a aussi envie que tout le monde apporte sa pierre à l’édifice de la saison, tout en intégrant de l’émulation, de l’énergie et du sang neuf. C’est aussi une marque de confiance de la part du staff. C’est un match important et on veut démontrer la profondeur et la qualité de notre effectif. Et puis à Castres, quels que soient les 23, si vous ne répondez pas présent dans le combat et la solidarité, vous ne pouvez pas exister.''

En effet, que quel soit le XV de départ aligné sur les bords de l’Agout, un tel déplacement de prestige peut faire gagner des places à certains joueurs en vue de la demie de H Cup. Surtout, c’est un derby attendu. ''Un retour en Top 14 à Castres, c’est parfait, explique Yoann Huget. Il n’y aura pas de surprises sur ce qui va nous être proposé. Ce sont des déplacements très compliqué avec beaucoup de phases d’engagement et de combat. Jeunes et moins jeunes, il nous faudra être présents. Et ne pas oublier qu’en Top 14, on reste sur une défaite à domicile contre Montpellier qui nous en a mis 30. Il nous faudra donc nous racheter en ce sens et aller à Castres avec nos convictions.''

Enfin, lors de la saison 2018-2019, celle du dernier titre des Rouge et Noir, les mêmes questions de turnovers revenaient. Les futurs champions de France avaient fait tourner quelques fois et n’avaient perdu que trois rencontres lors des 26 journées de Top 14.

Contenus sponsorisés