Midi Olympique

Toulouse réalise un incroyable doublé !

Toulouse réalise un incroyable doublé !

Le 25/06/2021 à 22:41Mis à jour Le 26/06/2021 à 09:53

TOP 14 – Le Stade Toulousain s’est imposé ce vendredi soir au Stade de France en finale du championnat, 18 à 8, face au Stade Rochelais. Les Haut-Garonnais ont fait preuve d’une grande maitrise et ont contrôlé cette rencontre grâce notamment au pied de Thomas Ramos. Les Maritimes auront des regrets, ils n’ont pas réussi à produire du jeu.

Et de 21 ! Et de 4 ! 21e titre de Champion de France pour le Stade Toulousain, et 4e succès des Rouge et Noir face au Stade Rochelais cette saison, après un match amical estival, les deux rencontres de saison régulière, et la finale de Champions Cup. Dans ce quatrième duel, le leader de saison régulière a fait preuve d’une grande maitrise, donnant la sensation de totalement maitriser l’évènement et la rencontre, tant sur le plan tactique que mental.

Devant 14 000 personnes au Stade de France, et avec une pluie battante qui s’est invitée en seconde période, c’est bien l’équipe d’Ugo Mola qui triomphe en toute logique au regard d’une partie où le seul essai aura été marqué par les Maritimes, en toute fin de rencontre, sur un bon maul et une belle avancée avec Dany Priso à la conclusion (77e, 18-8). Sinon, ce fut davantage une partie fermée, tactique, basée sur le jeu d’occupation et l’adaptation.

Cette finale a clairement basculé peu après l’heure de jeu, alors que Toulouse menait déjà 12 à 3. Une fois en échec face aux perches durant le premier acte (5e), Ihaia West a manqué une deuxième pénalité qui aurait permis de ramener les siens à 6 points. Et dans la foulée, c’est Thomas Ramos qui a inscrit une autre pénalité pour réaliser le break (64e, 15-3). En réussite face aux poteaux (100%, 4 sur 4) et à l’aise dans le jeu au courant, l’ouvreur a parfaitement pris le relais de Romain Ntamack, pour assurer la continuité du jeu toulousain.

Les Toulousains font preuve d’une grande maitrise

La déception des Rochelais est forcément grande, logique, après une saison historique pour le club et ces deux finales perdues… Les Jaune et Noir ont souffert dans le jeu d’occupation et ont eu énormément de mal à inverser la pression et à ramener le jeu dans le camp adverse. Petit à petit, la confiance s’est effilochée et les choix se sont avérés de moins en moins payants et tranchants. C’est alors que l’expérience des Toulousains fait la différence.

On notera justement ces deux prises de décision en première période, à des moments importants, de la part des Toulousains. Lorsque Thomas Ramos est venu claquer un premier drop dans la continuité d’une action construite sur touche (9e) et surtout sur ce même choix de Cheslin Kolbe, juste avant la pause (40e) et d’un coup de pied sec des 50m ! Le Stade Toulousain réalise ainsi le deuxième doublé Coupe d’Europe – Championnat de son histoire.

Contenus sponsorisés