Midi Olympique

Toulon lance sa saison

Toulon lance sa saison

Le 13/09/2020 à 22:59Mis à jour Le 13/09/2020 à 23:27

TOP 14 – Victorieux du LOU avec le bonus offensif (36-14), au terme d’un match globalement marqué par des approximations et surtout l’indiscipline, le RCT a su s’appliquer dans les moments clés pour faire basculer ce duel de son côté. Les Toulonnais décrochent leur premier succès de la saison.

Comment espérer lorsque l’on reçoit cinq cartons jaunes et que l’on écope de trois essais de pénalité ? La réponse semble évidente, et c’est Lyon qui en a fait les frais à Mayol. Les Rhodaniens se sont montrés beaucoup trop indisciplinés pour espérer, tandis que les Varois, qui se sont au départ frustrés de ne pas réussir à exploiter ces offrandes, ont finalement su exploiter les erreurs adverses pour aller chercher un point de bonus offensif.

Ce point qui peut s’avérer précieux, il a été sécurisé par l’essai de Facundo Isa avant la sirène, au prix d’une jolie feinte de passe et d’un raffut (80’). Mais la différence s’était faite quelques minutes avant, sur un essai de pénalité venant récompenser un bon ballon porté (77’). Une scène déjà vu à deux reprises (18’ et 67’) dans cette rencontre disputée sur un faux rythme, hachée. Le fameux "de pénalité" signait donc par la même occasion un triplé inédit. En grande souffrance dans les mauls, le LOU n’aura donc pas eu le droit à la clémence de Laurent Cardona, au contraire…

Le LOU avertit à cinq reprises !

D’autant que chacun de ces trois essais de pénalité a été accompagné d’un carton jaune, contre Mickaël Ivaldi (19’), Jean-Marc Doussain (68’) et Felix Lambey (78’). Assez ? Non, car Mickaël Guillard (14’) et Jonathan Wisniewski (18’) ont aussi été avertis, laissant même un temps Lyon à 12 contre 15. Paradoxalement, ce n’est pas ce moment que Toulon a choisi pour se démarquer, profitant même de l’instant où son adversaire semblait revenir et espérer pour porter le coup fatal. Encore plus dur.

Car si Masivesi Dakuwaqa profitait d’une belle percée de Bryce Heem pour accentuer l’avance toulonnaise (32’, 15-3), Jean-Marc Doussain derrière une mêlée et un bon travail de Mathieu Bastareaud réduisait l’écart, (53’, 15-11), tandis que Léo Berdeu ramenait le LOU à une unité (66’, 15-14). C’est donc bel et bien le troisième essai de pénalité contre l’équipe de Pierre Mignoni qui s’est avéré être un coup de massue (67’), synonyme de deuxième défaite en deux matchs tandis que Toulon lance sa saison par un succès bonifié opportun avant son quart européen.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés