Getty Images

Toulon gagne et garde espoir

Toulon gagne et garde espoir

Le 29/05/2021 à 16:37Mis à jour Le 29/05/2021 à 17:20

TOP 14 - Dans la lutte aux places pour les phases finales, le RC Toulon s’est offert le droit de lutter jusqu’au bout. L’équipe varoise s’impose 25-19 devant l’Union Bordeaux-Bègles et disputera donc un match à enjeu lors de la 26e journée.

Dans cette partie, l’UBB se montre plus réaliste sur les 25 premières minutes. Face à un RCT alors plutôt indiscipliné, les Girondins réussissent à valider quelques temps forts. Un essai d’Higginbotham et des points au pied de Jalibert permettent de s’échapper au tableau d’affichage (3-11, 25e). Les Bordelo-Béglais occupent alors le camp varois – 61% sur le premier acte - mais les Toulonnais s’accrochent. Avec des pénalités réussies par Louis Carbonel, ils recollent tout près de leurs adversaires juste avant la pause : 9-11.

Toulon revient et prend la tête

Dans le deuxième acte, les Varois reviennent avec la volonté de marquer leurs adversaires. L’agressivité est positive et sert le jeu de pression choisi par les Toulonnais. Sur une pénalité vite jouée par Serin et un rebond du jeu vers l’aile droite, Dakuwaka est tout près d’inscrire un essai en coin. Mais il n’exerce visiblement pas véritablement une pression de haut en bas au moment d’aplatir (43e). Mais à l'image de ce mouvement, les Varois sont mieux dans cette partie. Cette fois-ci, ce sont les Girondins qui peu à peu se font sanctionner pour leur indiscipline.

Le jeune 3e ligne Jean-Baptiste Lachaise récolte ainsi un carton jaune (61e). Au fil des minutes, Toulon fait céder son adversaire sur des coups de boutoir. Sur la fin de partie, la mêlée varoise se montre dominatrice et derrière l’une d’entre-elle Facundo Isa peut jouer dans l’avancée. Après un relais de Takulua, le 3e ligne marque l’essai du break (25-14, 75e). Dans les derniers instants de la rencontre, l’UBB marque à nouveau sur groupé pénétrant par Maxime Lamothe mais l’essai n’est pas transformé par Ben Botica, ne donnant donc pas de bonus défensif aux Girondins (25-19). Ce que l’équipe managée par Christophe Urios peut regretter. Avec ce revers, l’UBB manque l’occasion de mettre la pression sur Toulouse et La Rochelle qui occupent pour le moment les places offrant une qualification directe pour une demi-finale.

Défense, mêlée et Carbonel à 100%

L’épais rideau défensif de Toulon aura bien gêné les Girondins qui ont finalement scoré sur deux ballons portés. Face à une équipe lourde et dense, les Bordelo-Béglais auraient sans doute voulu réussir à mettre plus de vitesse pour déstabiliser leurs adversaires mais ceux-ci ont été solides et difficile à bouger. La défense toulonnaise a été efficace, à l’image d’une action à la 70e minute où les Varois résistent malgré une attaque girondine dans l’axe puis jusqu’à l’aile gauche où Ducuing et Lam sont projetés en touche par Ollivon et ses équipiers.

Le RCT s’est aussi appuyé sur son jeu de pression et sa mêlée pour récupérer des munitions ou des pénalités en fin de partie. Et comme Louis Carbonel réussit un nouveau 100 % face aux perches (7/7), cela crée une différence significative en fin de partie (3/7 côté bordelo-béglais).

Grâce à ce succès 25-19, les Toulonnais s’offrent donc un match à enjeu sur la dernière journée. Ce sera du côté de Castres. Avec l’ambition de s’imposer pour s’offrir un strapontin vers les phases finales.

Contenus sponsorisés