Icon Sport

Toulon : Baptiste Serin, un capitaine taillé sur mesure

Toulon : Baptiste Serin, un capitaine taillé sur mesure

Le 06/05/2021 à 10:21Mis à jour Le 06/05/2021 à 10:29

TOP 14 - S'il s'était imposé comme l'un des leaders incontestés du groupe toulonnais depuis son arrivée à l'automne 2019, Baptiste Serin a récemment été désigné capitaine pour la fin de saison. Une responsabilité qui semble taillée sur mesure pour le demi de mêlée international (26 ans, 42 sélections), qui pourrait honorer son brassard pour la première fois ce samedi, contre Toulouse.

Titulaire indiscutable à la mêlée toulonnaise depuis la première seconde où il a enfilé le maillot frappé du muguet, au sortir de la Coupe du monde 2019, Baptiste Serin a instantanément trouvé sa place dans le vestiaire varois. Irréprochable à chacune des ses sorties, capable de faire gagner son équipe sur une inspiration ou de réveiller ses troupes quand il sent que ces dernières en ont besoin, le parfait complément de Louis Carbonel à la charnière s'est ainsi mué semaine après semaine comme l'un des leaders incontestés du RCT. Mieux, joueur le plus régulier depuis un an et demi sur la rade, Baptiste Serin a épisodiquement connu le privilège du capitanat. Pour suppléer Anthony Étrillard, capitaine désigné en début de saison, mais également Sergio Parisse, Raphaël Lakafia ou Charles Ollivon ? Jusqu'à présent oui. Sauf qu'une mini-révolution s'est déroulée au début du printemps sur la rade.

Alors que Patrice Collazo considérait que son groupe avait besoin d'un vent de fraîcheur, le manager du RCT a suggéré au reste du staff son désir de donner durablement la responsabilité du brassard au minot de Parentis. "Avec Eric Dasalmartini et Julien Dupuy, nous avons pris cette décision afin d’apporter quelque chose de nouveau sur la fin de saison, confiait ainsi Patrice Collazo à nos confrères de Var Matin. La routine, ce n’est pas bon. Baptiste a énormément de choses à apporter à l’équipe. Même s’il a réalisé de bonnes performances, il doit aussi montrer encore beaucoup de choses avec Toulon. Mais pour avoir discuté avec les leaders du groupe et avec lui, il me semblait qu’il était l’homme de la situation, sans que cela ne soit un désaveu pour ceux qui ont occupé ce rôle avant lui cette saison."

" Baptiste est l'homme de la situation"
Top 14 - Baptiste Serin et Patrice Collazo (Rugby Club Toulonnais)

Top 14 - Baptiste Serin et Patrice Collazo (Rugby Club Toulonnais)Icon Sport

" Cette capacité à faire lever les mecs"

Une décision qui permettra au RCT de basculer dans une autre dimension sur la fin de saison ? Christopher Tolofua est en tout cas convaincu par les qualités de leader de son coéquipier : "Avec Baptiste on se suit depuis le plus jeune âge, et je sais très bien ce qu'il vaut en tant qu'homme et en tant que joueur de rugby. Il fait partie de ces mecs qui ont un leadership naturel, qui galvanisent et véhiculent une certaine confiance au groupe. C'est quelqu'un qui sait trouver les bons mots. Et au-delà de son aspect stratège qui est déjà très au-dessus du lot, il a cette capacité à tenir le bon discours pour faire lever les mecs. Baptiste a un leadership fort dans ses attitudes et de par son discours. Ce n'est pas quelque chose qu'on trouve chez tous les joueurs, et personne n'a été surpris par cette décision. D'autant qu'il était déjà un leader important de ce groupe".

La mission pour le nouveau capitaine du navire toulonnais est désormais extrêmement simple sur le plan mathématique : cinquième en plein cœur de ce tant attendu "sprint final", il reste cinq rencontres à Toulon pour conforter sa place, en évitant les retours de Lyon, Castres, Bordeaux et du Stade français. Un challenge à la hauteur du charisme de "Bapi" ? On jurerait en tout cas que le demi de mêlée international saura trouver les mots pour emmener Charles Ollivon, Louis Carbonel, Jean Baptiste Gros, Sergio Parisse et consorts au septième ciel.

Contenus sponsorisés